Fausse alerte sur le ver Evaman? Symantec a vu trop grand

Sécurité

L’alerte critique émise par Symantec sur le ver Evaman prend des allures de pétard mouillé…

Symantec a lancé ce lundi 5 juillet une alerte sur le ver Evaman qui se diffuse par ‘mass mailing’.

Selon Symantec, la menace – qui cible Windows dans les versions 95, 98, Me, NT, 2000, Server 2003 et XP- était plus que sérieuse, au point que le spécialiste de la lutte virale l’avait comparée à MyDoom, de sinistre mémoire. Mais il arrive qu’un expert se trompe? et la montagne ?un ‘trojan’ (cheval de troie) que l’éditeur a qualifié de critique- a accouché d’une souris! La prophétie de Symantec ne s’est pas réalisée. Certes, le ver pouvait représenter une menace, mais son impact s’est révèlé très limité. Il semblerait d’ailleurs que toutes les solutions antivirus du marché disposent de la capacité d’éliminer Evaman sans qu’il soit nécessaire de procéder à aucune mise à jour, ni de modifier les paramètres des postes de travail, ni ceux des serveurs! Traditionnellement, l’été est une période favorable aux développeurs de virus. L’été 2003 avait été particulièrement riche en actualité “virale”. Mais après les déconvenues récentes de Symantec, qui ont fait se poser des questions sur certains de ses produits, les spécialistes sécurité se demandent s’il n’est pas touché par le syndrome de l’excès de prudence ! Par ailleurs, on sait que les éditeurs de sécurité noircissent régulièrement le trait lors de la découverte d’un virus. Il s’agit pour eux de surfer sur l’angoisse des utilisateurs pour mieux vendre… Le mea-culpa de Symantec est heureusement arrivé avant que la presse spécialisée anglo-saxone ne reprenne massivement l’information: l’éditeur a classé ce ‘trojan‘ (cheval de Troie) au niveau critique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur