France Télécom dépasse les 7 millions de clients ADSL

Cloud

L’opérateur historique affiche en 2007 des résultats supérieurs aux objectifs

Bon cru 2007 pour France Télécom. Malgré l’hémorragie continue de ses abonnés à la téléphonie fixe, qui se jettent dans le bras du dégroupage total, l’opérateur historique boucle l’année sur des résultats supérieurs aux attentes.

Le groupe dégagé en 2007 un résultat net part du groupe de 6,3 milliards d’euros, contre 4,1 milliards en 2006. Son chiffre d’affaires consolidé atteint 52,96 milliards d’euros, en progression de 2,8% en données à base comparable. France Télécom souligne que sa croissance a été particulièrement soutenue au quatrième trimestre 2007 (+3,6% en données comparables).

Le cash flow organique s’établit à 7,8 milliards d’euros en 2007, supérieur à son objectif de 7,5 milliards d’euros. La marge brute opérationnelle (MBO) s’élève à 19,116 milliards d’euros sur l’ensemble de l’année 2007, en progression de 3,1% en données historiques et de 3,4% en données à base comparable.

L’endettement financier net s’élève à 37,980 milliards d’euros au 31 décembre 2007 contre 42,017 milliards d’euros au 31 décembre 2006. Par rapport au 31 décembre 2006, le désendettement financier net s’élève à 4,037 milliards d’euros en 2007.

“Avec aujourd’hui 170 millions de clients dans le monde, dont les deux tiers sous la marque Orange, le Groupe se positionne clairement comme l’un des acteurs majeurs de son secteur. Les résultats que nous présentons aujourd’hui dépassent les engagements pris, y compris sur la réduction de la dette, et confortent notre vision des communications de demain”, souligne Didier Lombard, le p-dg du groupe.

“La transformation en cours porte ses fruits,et nous entamons donc 2008 avec de bons fondamentaux”, ajoute-t-il.

Détail des activités

Les Services de Communication Personnels connaît une croissance du chiffre d’affaires trimestriel de 7,5% à base comparable, supérieure à celle réalisée au troisième trimestre (6,0% à base comparable). L’amélioration concerne le Royaume-Uni, la France et la Pologne, tandis que la croissance rapide des marchés émergents s’est poursuivie au même rythme qu’au trimestre précédent. Le nombre de clients s’élève à 109,7 millions au 31 décembre 2007, soit 5,0 millions de clients supplémentaires au quatrième trimestre (hors les Pays-Bas).

Le groupe a globalement gagné 14,1 millions de clients supplémentaires en 2007 à base comparable, contre12,8 millions de clients et 11,7 millions

de clients supplémentaires en 2005.

Le nombre de clients Haut Débit mobile a plus que doublé en un an, s’établissant à 13,0 millions au 31 décembre 2007 (dont 7,4 millions en France) contre 5,8 millions au 31 décembre 2006 à base comparable

(dont 3,6 millions en France).

La base de clients MVNO en Europe s’élève à 1,88 million au 31 décembre 2007 (dont 1,42 million en France) contre 1,03 million un an plus tôt à base comparable (dont 841.000 en France)

Les Services de Communication Résidentiels bénéficient, notamment en France, du développement continu des services Haut Débit ADSL dont le nombre de clients atteint 11,7 millions en Europe au 31 décembre 2007, soit près de 500.000 clients supplémentaires au quatrième trimestre (hors les Pays-Bas). En France, on compte 7,29 millions de clients ADSL (+23%).

Le nombre de clients aux services de « Voix sur IP » a pratiquement doublé en un an, s’établissant à 4,779 millions au 31 décembre 2007 contre 2,427 millions au 31 décembre 2006 à base comparable. Les services de TV numérique sur ADSL (IPTV) totalisent 1,243 million d’abonnés en Europe au 31 décembre 2007 (principalement en France) contre 590.000 un an plus tôt.

Le chiffre d’affaires des communications téléphoniques classiques enregistre une baisse de 17,3%. Le chiffre d’affaires des abonnements téléphoniques classiques s’inscrit également en baisse, à – 2,1% en données historiques et à base comparable, sous l’effet de la progression du dégroupage total,

de la vente en gros de l’abonnement téléphonique et de l’ADSL nu, que compensent pour partie les hausses du prix de l’abonnement téléphonique intervenues en juillet 2006 et en juillet 2007.

Le chiffre d’affaires des Services de Communication Entreprises s’établit à 7,721 milliards d’euros, en progression de 0,9% par rapport à l’année 2006 en données historiques. Celle-ci inclut l’impact de l’intégration de Diwan, Silicomp, Neoclès et des divisions « Entreprises » et « Services managés » de GTL India, que compense pour une large part l’effet défavorable des taux de change.

Côté objectifs, France Télécom se veut optimiste malgré un contexte un peu difficile. Il ne vise plus un cash-flow organique “supérieur ou égal à 7,5 milliards d’euros” mais “supérieur à 7,8 milliards d’euros”.

“Ces objectifs s’inscrivent dans un contexte de croissance modérée des principaux marchés d’Europe occidentale, de poursuite du développement dans les nouveaux services et de maintien d’une évolution favorable des marchés à fort potentiel de croissance”, explique le groupe.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur