France Télécom resserre sa direction

Cloud

Une équipe réduite, 8 au lieu de 23 personnes, est mise en place. Michel Combes se retire, remplacé par Gervais Pellissier

Didier Lombard, p-dg de l’opérateur historique, poursuit la transformation de France Télécom. Après l’annonce d’une nouvelle vague de services et de projets dans la fibre (voir nos articles), l’opérateur entame sa mue organisationnelle.

Ainsi, Didier Lombard a présenté une équipe de direction réduite afin de mieux se préparer aux futurs challenges du groupe. Conséquence principale de cette réorganisation, le départ de Michel Combes, directeur exécutif chargé des équilibres financiers. Il sera remplacé à ce poste hautement stratégique par Gervais Pellissier, un ancien de Bull. Le reste de l’équipe se compose de huit personnes au lieu de 23 ! Le Comité de Direction Générale du Groupe réunit autour de Didier Lombard se compose donc désormais de Sanjiv Ahuja, Directeur Général d’Orange, Olivier Barberot, responsable des ressources humaines du Groupe, Barbara Dalibard, en charge des services de communication pour les entreprises, Jean-Yves Larrouturou, Secrétaire Général du Groupe, Gervais Pellissier, qui prend la responsabilité des finances du Groupe, Georges Penalver, en charge du marketing stratégique et du «Technocentre» du Groupe, Jean-Philippe Vanot, responsable des réseaux et des systèmes d’information du Groupe, et Louis-Pierre Wenes, en charge de la transformation du Groupe, qui va piloter également l’activité opérationnelle en France. Pour la France, Louis-Pierre Wenes, va piloter l’ensemble des activités opérationnelles du Groupe avec : Didier Quillot, Président Directeur Général d’Orange France, Vincent Lobry, en charge des services de communication résidentiels en France, et Benoît Eymard, en charge des ventes et services. Voilà donc une équipe de choc pour permettre à l’opérateur de mieux résister au développement de la VoIP qui pénalise ses activités fixes et à la concurrence acharnée des opérateurs alternatifs dans l’Internet haut débit. Rappelons que France Télécom a annoncé qu’il ne tiendrait pas ses objectifs 2005 (voir notre article).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur