Franck Prime (One Place Associates) : « Doc & Finances 2013 s’articule autour de 80 conférences thématiques »

Régulations

Franck Prime présente Doc & Finances, salon dédié à la dématérialisation et à la finance opérationnelle, qui ouvrira ses portes les 27 et 28 février 2013 au CNIT, à Paris La Défense.

Après Paris et Lyon l’an dernier, Doc & Finances (D&F), salon dédié à la dématérialisation et à la finance opérationnelle, fait son retour dans l’Ouest parisien en ce début d’année 2013.

Dans ce nouvel entretien, Franck Prime, président de One Place Associates, met en lumière les atouts de cet évènement qui se déroulera au CNIT Paris La Défense, les 27 et 28 février prochains.

Silicon.fr – Quelles seront les thématiques clés abordées lors du salon Doc & Finances 2013 ?

Franck Prime – 80 conférences thématiques rythmeront les deux jours du salon autour des cinq grandes tendances marché actuelles : la finance opérationnelle, la gouvernance, la dématérialisation, le cloud et l’ILM (Information Lifecycle Management), avec des focus transversaux sur la santé et les collectivités.

J’ajoute que l’ouverture du salon sera gérée par de grands dirigeants et témoins, parmi lesquels : Forrester, un membre du Conseil constitutionnel, la Cour des comptes, Option Finance, Éditialis et GPO Mag.

Combien de professionnels seront accueillis à cette occasion ?

Le D&F 2012 a regroupé près de 3000 professionnels dès la première édition. C’était trop sur un numéro 1, mais trop peu vu le nombre d’exposants… Partant du constat que les salons de masse ne font plus le plein, nous proposons un congrès pour l’édition 2013, plutôt qu’un salon générique qui accueillerait des acteurs d’univers différents.

L’idée, initiée avec l’aide de mes associés, Comexposium et d’autres, consiste à proposer à 2000 visiteurs sélectionnés des rendez-vous de networking avec chacun de nos exposants et/ou orateurs, une plateforme d’échange et un programme de conférences à valeur ajoutée.

Concernant le sujet propre à la finance, beaucoup s’y sont essayés (dans l’évènementiel) et ont essuyé les plâtres d’un marché peu mature, fermé, voire opaque. Quoi qu’il en soit, la corrélation entre finance opérationnelle, dématérialisation, cloud, gouvernance et ILM, est bien réelle. Je sais que cela peut fonctionner avec le temps et un bon contenu.

Peut-on s’attendre à des surprises majeures autour de la thématique data (Big data, open data, cloud…) ?

Il faut venir pour cela ! Malgré tout, le focus sur le Big data sera plus tangible sur le salon T2M (Time2Marketing). Organisé en juin prochain porte de Versailles, cet évènement animé par seize PDG de la net économie est dédié au marketing et au web 3.0. Le sujet sera coordonné par Alexis Helcmanocki, PDG de Mobiletag et spécialiste du QR Code, en présence de cinq leaders mondiaux.

Il n’est pas impossible qu’IBM, ou VMware, nous rejoigne à ce propos sur le Doc & Finances 2013…

Globalement, le sujet de la dématérialisation reste plus que jamais d’actualité avec les nouvelles obligations ministérielles. Quant à la finance opérationnelle, elle permet à chacun d’éviter des erreurs ou de limiter les risques de trésorerie. Quoi de mieux pour un DSI, un directeur administratif et financier ou un directeur général, qu’un congrès regroupant les offres leur permettant de réduire ces dépenses ?


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur