Fujitsu et Oracle : les serveurs M10 sur Sparc64 X disponibles

Cloud
Fujitsu M10-4 Server

Fujitsu et Oracle ajustent leur agenda autour des processeurs Sparc et annoncent conjointement la disponibilité des serveurs M10

Fin mars, Oracle mettait en exergue le lancement de nouveaux serveurs avec la puce Sparc T5, présentée comme la plus rapide du marché (16 cœurs et horloge à 3,6Hz : cf. notre article ‘Les serveurs les plus rapides du monde‘ et ‘Java explose les compteurs sur serveurs Sparc T5).

Cette fois, ce 16 avril, de façon conjointe, les deux partenaires annoncent la disponibilité des serveurs Fujitsu M10, conçus autour des processeurs Sparc64 X, également à 16 cœurs et dits de classe ‘mainframe‘. Ces processeurs reposent sur la technologie SoC (Software on Chip, ou logiciel embarqué sur puce de silicium).

Ces serveurs présentent la caractéristique de pouvoir augmenter leur puissance dynamiquement de 1 à 64 processeurs. Les cœurs de chaque processeur peuvent être activés progressivement, par “blocs élémentaires“, en fonction de la montée des charges du traitement, sans interruption de service.

Compatibilité Sun Solaris 10 maintenue

Ces serveurs sont équipés d’un système de refroidissement original, mixant air et liquide (Air-liquid Loop Cooling). Ils sont configurables avec une grande flexibilité, pouvant combiner domaines physiques (PDom) et domaines logiques (LDom), grâce à l’hyperviseur Oracle VM Server for SPARC et les zones Solaris d’Oracle.

Ces serveurs Fujitsu M10 maintiennent la lignée Sun Solaris 10 et désormais Oracle Solaris 11. La compatibilité avec les serveurs précédents est binaire, donc garantie comme totale (mais, pour ceux qui doutent, Oracle propose un Oracle Solaris Guarantee Program).

« Nous nous félicitons de l’arrivée des tout nouveaux serveurs Fujitsu M10 dans la famille des Sparc, » affirme Edward Screven, Oracle Chief Corporate Architect. « La forte collaboration entre Oracle et Fujitsu illustre l’engagement d’Oracle pour atteindre l’extrême performance par l’ingénierie combinée du matériel et du logiciel pour le bénéfice de ses clients. »

Une coopération de plus de 20 ans

Ces serveurs sont annoncés disponibles. À titre indicatif, le prix, chez Oracle, varie de 20.000 euros pour les serveurs Sparc T5-1B (‘blades’ avec 128 Go de RAM et 300 Go sur disque) à 213.000 euros pour les serveurs Sparc T5-8 (sur 8U, avec 4 To de RAM et 300 Go sur disque).

Pour rappel, la coopération autour des processeurs Sparc, entre Fujitsu et Sun Microsystems (rachat signé par Oracle en avril 2009) remonte à plus de 20 ans.

Leur offre, exclusivement pour serveurs professionnels, demeure une alternative de référence, l’une des très rares face aux processeurs Itanium d’Intel ou Power. Dans plusieurs benchmarks, les Sparc ressortent comme les plus puissants du marché. Ce qui ramène à l’historique de Fujitsu, qui est demeuré longtemps l’un des rares challengers parmi les “compatibles IBM” (mainframes).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur