Gemalto entend s'offrir Wavecom

Cloud
crédit photo © FotolEdhar Fotolia.com

Objectif : se spécialiser dans le machine to machine

Malgré un contexte financier et boursier plus que défavorable, le français Gemalto annonce le lancement d’une OPA en cash sur Wavecom à 7 dollars par action en cash, soit une valorisation de 67 millions d’euros. Cette offre présente une prime de 72% sur le cours de clôture de 4,08 euros de vendredi soir.

Wavecom est un spécialiste des équipements pour communications sans fil. Il affiche une capitalisation boursière de 64,45 millions d’euros et a réalisé un chiffre d’affaires de 202,3 millions d’euros en 2007.

L’offre aurait reçu un accueil favorable de la part de la cible : “Nous sommes d’accord sur le projet mais pas sur le timing”, souligne Olivier Piou, directeur général de Gemalto lors d’une conférence téléphonique. “Personne ne conteste l’intérêt du projet”.

A travers cette acquisition, Gemalto entend se développer dans le marché du M2M ou machine to machine. Il s’agit, dans un contexte industriel, de faire communiquer des machines entre-elles. Concrètement, il permet à un serveur central d’échanger des informations à distance avec des équipements ou des mobiles pour relever une information stockée sur une machine ou fournir une information permettant de modifier l’état de cette machine.

Les possibilités sont vastes : gestion de flotte de véhicules, télé-relève de compteur, télémétrie, télé-surveillance. Ce marché devrait connaître une croissance de 20% par an pendant les cinq prochaines années.

Il s’agit de la première opération de croissance externe réalisée par Gemalto, issu du rapprochement en 2006 d’Axalto et Gemalto.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur