Gemalto réduit sa voilure en France

Cloud

Le géant de la carte à puce va supprimer 406 postes

Les syndicats de Gemalto, réunis en Comité Central d’entreprise, ont révélé que le groupe va réduire de 12 % ses effectifs en France en supprimant 406 emplois.

Le numéro un mondial de la sécurité numérique, spécialiste des cartes à puce, SIM, passeports électronique, etc., et issu de la fusion de Gemplus et d’Axalto, continue de souffrir du repli de ses résultats.

C’est principalement le secteur de la téléphonie qui, avec une chute des ventes de -39 % sur la téléphonie fixe et -11 % sur la téléphonie mobile, est mis en cause sur ces résultats, tandis que terminaux de paiement et transactions sécurisées continuent de progresser.

Olivier Piou, le directeur général du groupe, l’avait annoncé lors de la publication des derniers résultats trimestriels, Gemalto va prendre des mesures pour réduire ses coûts? 406 salariés français vont donc participer par leur licenciement à accélérer la croissance de Gemalto.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur