Google pousse “l’IA fait à la maison” dans le Raspberry Pi

Data & StockageDéveloppeursMobilitéProjets
google-raspberry-pi-intelligence-artificielle

A travers son projet AIY soutenu par Raspberry Pi, Google proposer d’intégrer des couches AI dans des gadgets pour la maison.

Google poursuit sa collaboration avec Raspberry Pi Foundation sur le thème du “Do-it-yourself artificial intelligence” ou AIY. Il livre un deuxième kit pour concevoir des gadgets embarquant des technologies IA avec le support d’un processeur Intel à basse consommation.

Il sera possible d’exploiter des fonctions de vision assistée par ordinateur sans recourir à des ressources cloud.

Le lancement du projet AIY par Google remonte à mai. Un kit vocal pour des interactions avec l’intelligence artificielle avait déjà été délivré. Permettant aux détenteurs de Raspberry Pi d’intégrer des microphones pour interagir en audio avec Google Assistant.

Le nouveau kit intègre un lot de lentilles, un haut-parleur et des éléments de fixation comme un écrou de montage pour des gadgets reposant sur un trépied, un bouton arcade qui peut être illuminé de différentes couleurs et une boîte en carton pouvant intégrer le tout, à la Google Cardboard (visionneuse low cost à associer avec des apps de réalité virtuelle).

Mais le principal composant est un circuit intégré VisionBonnet. Il inclut une puce Intel Movidius MA2450 à basse consommation pour le fonctionnement des tâches de vision assistée par ordinateur. Elle peut également exécuter des modèles de réseaux neuronaux sans disposer de connectivité.

Le framework open source TensorFlow de Google pour avancer dans le deep learning entre dans la composition de ce nouveau kit. Son usage permet la reconnaissance d’objets, de visages ou d’expressions mais aussi la détection des personnes, des chats et des chiens.

Pour exploiter ce nouveau kit, il faut disposer de son propre mini-ordinateur Raspberry Pi Zero W, une caméra Raspberry Pi, une carte SD et un câble d’alimentation.

Le kit devrait être vendu 44,99 dollars à travers la chaîne américaine Micro Centre à partir du 31 décembre, selon Silicon.co.uk.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur