Google lance son porte-monnaie électronique

SécuritéSmartphones

Google lance des expérimentations grandeur nature de son offre de paiement mobile en technologie NFC. Une technologie parfaitement sécurisée, veut rassurer l’entreprise de Moutain View.

Google lance Google Wallet, une solution qui transforme le smartphone en porte-monnaie électronique. L’offre démarre en bêta test dans les villes de New York et de San Francisco avant d’être étendu à l’ensemble du territoire américain dans le courant de l’été.

C’est avant tout une application Android gratuite téléchargeable depuis l’Android Market. L’interface permet d’entrer votre code PIN et d’effectuer les opérations de paiement via le NFC (technologie de services sans contact), explique ITespresso.fr. L’offre de Google s’appuie sur un réseau de terminaux de paiement sans fil qui existe déjà et fonctionne avec les cartes de paiement PayPass déployés par MasterCard. Les fameux Yellow Cab de la Big Apple, les distributeurs automatiques de boissons en conserve, des chaînes de restauration rapide… aux Etats-Unis, 124.000 commerçants sont équipés de ces terminaux et 311.000 dans le monde. Ne reste plus qu’à généraliser le NFC sur les smartphones pour démocratiser l’offre. Seuls quelques modèles, dont le Nexus S, en étant pourvus…

Partout où les cartes PayPass de MasterCard fonctionnent, votre smartphone Google Wallet devrait fonctionner en tant que moyen de paiement. La firme de Mountain View tient d’abord à dissiper toutes les craintes qui peuvent émaner d’un mode de paiement sans fil et des risques de sécurité associés. Ici, c’est la technologie NFC qui est mise à contribution : une simple approche du smartphone permet d’effectuer des transactions. En premier lieu, le service s’appuie sur l’écosystème PayPass déjà en place et proposé par MasterCard. Google assure qu’il est parfaitement fiable et sécurisé. Cela nécessite d’abord d’entrer un code PIN, les données transitant via l’antenne NFC sont codées et le numéro de carte de crédit n’est plus visible dans l’application une fois que ce dernier a été entré.

C’est la société First Data qui s’est occupée du volet sécurité des données. La technologie de la société d’Atlanta est déjà mise en œuvre dans les cartes de paiement sans fil PayPass de MasterCard afin de sécuriser les transactions. Toutes les données et l’historique seront sauvegardés sur une puce spécifique séparée du reste de la mémoire du téléphone et accessibles seulement depuis les applications autorisées. Lorsque le smartphone sera en veille, la puce NFC sera automatiquement désactivée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur