Google vend Performics qui atterrit chez Publicis

Logiciels

Le géant de la recherche en ligne cède l’activité de ‘search marketing’ et conserve l’affiliation, tandis que Publicis enrichit ses services et renforce son savoir-faire

Si Google a longtemps racheté, aujourd’hui, le fait est inédit: il se positionne comme vendeur. En effet, Publicis Groupe vient de lui racheter la société Performics, dont il avait hérité lors du rachat de Doubleclick en avril 2007 pour 3,1 milliards de dollars.

Google avait déjà intégré les activités complémentaires d’affiliation de Performics à son département Google Affiliate Network.

La partie “search marketing“, en revanche, faisait doublon avec l’existant chez Google. Ces solutions permettent d’affiner les campagnes, de cibler, de qualifier… bref, de vendre des services à valeur ajoutée, tirant le maximum de potentiel du media Internet. Or qui dit plus de services dit plus de revenus. Il est donc logique que Publicis s’intéresse à ces outils.

Publicis enchaîne les acquisitions

Basé à Chicago, Performics propose des solutions qui améliorent l’efficacité des campagnes publicitaires en ligne et optimisent le rendement des investissements (reporting, gestion active des campagnes, etc.).

Née en 1998, cette société revendique 130 clients et plus de 200 marques. Elle emploie 200 personnes dans ses bureaux de Chicago, San Francisco, New York, Londres, Hambourg, Sydney, Singapour et Pékin.

La structure sera placée sous la responsabilité de Curt Hecht, président de VivaKi Nerve Center, la nouvelle entité lancée par Publicis en juin 2008. Cette division regroupe également PhoneValley (marketing mobile, racheté en septembre 2007), Webformance (développement et gestion de trafic, racheté par Business Interactif en octobre 2005, que Publicis a acquis en juin 2007), Click2Sales (traitement des caractères étendus, racheté avec Pôle Nord en mars 2006), et iBase (racheté avec Digitas fin décembre 2006).

Bien plus qu’une technologie supplémentaire

Mais il ne faudrait pas oublier l’acquisition de clients, comme le souligne Maurice Lévy, président du directoire de Publicis:

« L’acquisition de Performics permet aux opérations du Groupe de générer encore plus de croissance grâce au large portefeuille de clients de Performics. Le Groupe s’enrichit également de nouveaux talents à l’expertise très pointue et reconnue, qui intégreront les équipes de clientèle de Digitas, Starcom MediaVest Group et ZenithOptimedia. Cette acquisition apporte non seulement la masse critique à Publicis Groupe dans la recherche marketing sur Internet, mais étoffera également notre offre dans le marketing numérique».

À l’heure du papy-boom, la chasse aux bons profils est lancée et ce dirigeant sait combien l’acquisition de compétences et de personnel qualifié devient stratégique !

La transaction est soumise à des conditions de réalisation usuelles et devrait être finalisée dans le courant du troisième trimestre 2008.


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur