Google Wave s'ouvre à 100 000 bêta testeurs triés sur le volet

Logiciels

L’avancée autour des développements de Wave permet aujourd’hui à Google d’élargirl’accès de application à un plus grand nombre. Mais aucune annonce sur la disponibilité finale.

Google annonce aujourd’hui qu’il va proposer son application Google Wave à 100 000 utilisateurs de la première heure. Présenté en mai dernier, Google Wave est une plate-forme qui combine communication par courriels et messagerie instantanée. Et même plus.

La communication peut s’effectuer en temps réel (au fur et à mesure de la saisie d’un message par exemple), les photos envoyées s’affichent instantanément sur le poste destinataire et les modifications sur les documents peuvont s’effectuer simultanément à plusieurs. Google Wave s’affiche donc comme un véritable outil de collaboration en ligne qui réunirait à la fois Gmail, Talk, Docs et Picasa derrière une interface unique optimisée.

Jusqu’à présent, Google avait réservé l’accès à son nouveau projet à une poignée de développeurs. Bien que l’heure du « prime time » n’ait pas encore sonnée pour Wave, Google pense que son outil est assez mûr pour être diffusé à un plus grand nombre. Les développeurs actifs depuis la previewde juin, les premiers inscrits volontaires pour faire remonter leurs expériences utilisateurs ainsi qu’un panel de clients Google Apps ont donc été sélectionnés dans une deuxième phase pour étudier Google Wave.

Mountain View incite par ailleurs ces bêta testeurs à inviter des proches ou relations à essayer à leur tour Google Wave. Preuve que le service doit être suffisamment stable pour une utilisation généralisé. Au total, 100 000 internautes auront donc le privilège de découvrir la nouvelle application de Google dans les semaines qui viennent.

Google Wave est cependant encore loin d’être finalisé (ou même proposé en « bêta publique »). Il reste à implémenter un mode brouillon (probablement pour désactiver la fonction « temps réel »), et il n’est pas possible de définir les permissions des utilisateurs, ni même de les radier ou de créer des groupes. Toutes ces fonctions sont promises pour « les prochains mois ». Aucune date n’a été avancée quant à la sortie finale.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur