GPT-4o : OpenAI ajoute la conversation vocale

OpenAI lance son nouveau modèle GPT-4o avec une capacité de conversation vocale, une application de bureau et une interface utilisateur mise à jour. L’accès est gratuit…avec des limites.

OpenAI lance GPT-4o. Le nouveau modèle de ChatGPT est capable d’une conversation vocale réaliste et peut interagir dans les modes texte et visuel, a déclaré OpenAI lors d’un événement diffusé en direct lundi.

Le mode vocal du nouveau modèle peut répondre aux invites audio des utilisateurs en aussi peu que 232 millisecondes, avec une moyenne de 320 millisecondes, ce qui, selon OpenAI, est similaire au temps de réponse humain dans une conversation.

Le modèle peut permettre aux utilisateurs de l’interrompre, une autre fonctionnalité similaire à une conversation humaine.

Mira Murati – CTO de OpenAI © OpenAI

OpenAI prévoit de tester les capacités vocales dans les semaines à venir, avec un accès anticipé pour les utilisateurs payants de ChatGPT Plus.

La société a annoncé qu’elle envisageait à terme de permettre aux utilisateurs d’organiser des conversations vidéo avec l’outil.

« C’est la première fois que nous faisons vraiment un grand pas en avant en matière de facilité d’utilisation »  a déclaré Mira Murati, la Chief Technology Officer  d’OpenAI , à propos des nouvelles offres.

Elle a déclaré que GPT-4o est deux fois plus rapide et coûte la moitié du prix de GPT-4 Turbo, ce qui permet à OpenAI de le proposer gratuitement.

Les membres de l’équipe ont fait une démonstration du chatbot en utilisant ses capacités visuelles pour lire une équation mathématique sur une feuille de papier, puis parcourir la solution par la parole.

 

« Au cours des prochaines semaines, nous déploierons ces capacités pour tout le monde », a déclaré Mira  Murati.

Les utilisateurs accédant gratuitement à GPT-4o seront confrontés à des restrictions d'utilisation, avec des autorisations d'utilisation cinq fois plus élevées pour les utilisateurs de ChatGPT Plus et encore plus élevées pour ChatGPT Team et Enterprise.

Matthew Broersma, Silion UK