Grèce, Canada, Thaïlande… Les services de Sony attaqués de toutes parts

Sécurité

Une nouvelle attaque, sur un site promotionnel de sa filiale Sony Ericsson, frappe de nouveau les services de Sony. Deux mille comptes mis à découvert sur Internet.

Pas un jour, ou presque, sans que Sony ne découvre des failles dans son système informatique? Cette fois, c’est sa filiale mobile Sony-Ericsson qui a été victime d’une attaque. Un site canadien du fabricant nippon-suédois a subi une intrusion mardi 24 mai, rapporte l’AFP.

Un porte-parole de Sony a reconnu que les données personnelles (nom, e-mail et mots de passe) de quelques 2000 contacts ont été dérobés et diffusés en ligne. Mais aucune donnée bancaire n’aurait été récupérée par les pirates, selon l’entreprise qui a aussitôt fermé le site web en question. Il s’agissait avant tout d’un site à caractère promotionnel des produits du fabricant.

Cette nouvelle attaque succède à celle d’un site de Sony Music en Grèce, dimanche 22 mai, où 8.500 profils utilisateurs ont été récupérés par les pirates. Ce même week-end, l’intégrité de sites web indonésien et thaïlandais avait également été bafouée. L’éditeur F-Secure avait constaté qu’un serveur de Sony en Thaïlande hébergeait un site de phishing.

Cette vague d’attaques succède à celles de la mi-avril qui avait paralysé pendant quasiment un mois plusieurs services dont Playstation Networks (PSN), Qriocity et Sony Online Entertainement (SOE). Rien que pour le PSN, Sony a chiffré à 14 milliards de yens (121 millions d’euros) le coût de remise en état. Le groupe japonais avait déclaré avoir renforcé la sécurité de ses services en conséquence. Il semble que quelques failles subsistent…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur