HP lance OMi, son nouveau gestionnaire orienté 'services'

Sécurité

HP Omi doit aider à affiner les contrats SLA avec les “métiers”, grâce à la corrélation d’évènements

Devant un parterre réunissant 150 à 200 clients et partenaires, ce 14 octobre, à Issy-les-Moulineaux, HP France a relayé l’annonce du lancement de cette nouvelle solution de gestion/supervision de ressources IT: OMi, pour Open Manager i.

‘I’ comme “intelligence? Celle-ci vient compléter Open Manager. Il s’agit, selon le constructeur, d’un “Operation bridge” permettant aux équipes informatiques opérationnelles de disposer d’une console BSM unique (Business service management) et multi-domaines.

L’enjeu, c’est de réduire la prolifération des alertes dans les consoles d’exploitation“, ont expliqué les responsables de HP.

Cette consolidation touche aujourd’hui toutes les composantes informatique et réseau: “Consolider les activités de gestion des événements permet de réduire les dépenses opérationnelles tout en améliorant la qualité de service“.

(…) “Certaines équipes IT et notamment les experts sont sursollicités et travaillent sur des alertes identiques, les alertes sont mal escaladées et donc mal traitées.”

Il s’agit donc de “gérer les priorités de traitement touchant à l’infrastructure et aux services, en fonction de l’impact métier des événements et ainsi optimiser l’exploitation opérationnelle de l’IT pour mieux servir les intérêts de l’entreprise“.

En pratique, cette solution HP OMi permet d’appliquer aux alertes détectées des processus “éprouvés et reproductibles” et de détecter les relations entre les événements:

– consolidation des alertes sur une console unique ITIL v3 « Operation Bridge», la console BSM – Business Service Management ;

– corrélation d’alertes basée sur la topologie UCMDB (Universal CMDB, ou Configuration management database).

A noter en particulier la nouvelle fonctionnalité TBEC, Topology Based Event Correlation, “une technologie innovante et sans égal sur le marché, permettant d’analyser le flux sans cesse croissant des alertes en se référant à la topologie du système d’information. En effet, pour un ensemble d’alertes, TBEC va pouvoir discerner celles qui relèvent du symptôme et celle qui bonne alerte : la cause.

Avec ces fonctionnalités, HP Operations Manager i permet donc de:

– gérer les événements de manière transversale grâce à des fonctions de visualisation et de corrélation avancées

– obtenir des vues d’ensemble plus détaillées et plus précises de l’état des infrastructures, des applications et des services

– rationnaliser l’analyse des causes au sein des flux d’événements en utilisant les technologies de corrélation des événements basées sur la topologie

– appliquer des calculs d’état avancés et des technologies de corrélation aux événements transversaux

HP OMi est la seule solution du marché à pouvoir faire de la corrélation d’évènements basée sur une topologie dynamique et automatique“, a souligné Claire Delalande, directeur Marketing France de l’activité HP Software & Solutions.

Le lien manquant entre ‘services métiers’ et monitoring IT” ?Parmi les participants invités par HP France, figurait Karine Brunet, directeur Infrastructure Service Goupe chez Steria. Son commentaire: “Avec cette offre, on voit le rapprochement entre le BSM (business service management) et la supervision ou monitoring au sens IT. C’est le lien qui manquait sans doute“, nous a-t-elle expliqué. “C’est une plate-forme intéressante mais une question se pose: les DSI auront-ils les informations pertinentes pour documenter ou renseigner les éléments de configuration? Ces sont des informations qui manquent souvent pour constituer la base CMDB (base de données des configurations) et pour faire des analystes d’impact en cas de changement, migration,etc“.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur