IBM libère le code source de sa suite bureautique Lotus Symphony

Open SourcePoste de travail
IBM libère le code source de sa suite bureautique Symphony

Lotus Symphony sera bientôt livré sous licence open source dans le cadre du projet Apache OpenOffice. Une excellente nouvelle pour les utilisateurs et la communauté.

Le code source de la suite bureautique Lotus Symphony d’IBM devrait être prochainement reversé à la fondation Apache, dans le cadre du projet OpenOffice. Les moutures Windows, Linux et Mac OS X de cette offre sont ici concernées.

Un juste retour aux sources pour ce produit, qui s’appuie massivement sur le code d’OpenOffice, mais également une excellente nouvelle pour la communauté, qui pourra bénéficier de l’interface utilisateur modernisée de Symphony.

Une meilleure interopérabilité

Cette suite bureautique ne se borne toutefois pas à apporter une nouvelle interface utilisateur (qui se montre parfois bien plus ergonomique que celle d’OpenOffice, quoiqu’un peu lente). Elle apporte des centaines de fonctionnalités, dont certaines pourront être reprises par OpenOffice ou LibreOffice.

Citons par exemple le travail des ingénieurs d’IBM concernant le support des formats de fichiers tiers. Celui des documents issus de Microsoft Office 2007 et 2010 se voit ainsi grandement enrichi. Même constat pour la gestion du format RTF.

Mais ce n’est pas tout. Lotus Symphony propose un support très étendu du code VBA (Visual Basic for Applications) inséré dans les documents Microsoft Office. Plus de 200 API VBA sont ainsi prises en charge. Un plus indéniable, en particulier pour les tableaux Excel, souvent truffés de macros.

De la vitesse, et plus encore

D’autres améliorations permettront d’accélérer le fonctionnement de la suite bureautique : chargement des documents plus rapide sur les machines multicœurs, enregistrement des présentations dans un délai plus court, fonction d’enregistrement automatique refondue…

Lotus Symphony propose bien d’autres particularités, qui pourront être reprises au sein d’OpenOffice ou de ses dérivés, comme LibreOffice. L’équipe en charge de ce produit a mis en place une page sur le wiki d’OpenOffice qui fait le tour complet du sujet.

Fin de parcours pour Symphony ?

À terme, IBM espère qu’OpenOffice reprendra la plupart de ces améliorations, ce qui lui permettra de basculer de Symphony vers OpenOffice. Un changement de cap radical pour Big Blue et qui aura des retombées considérables pour la suite bureautique open source de la fondation Apache.

« Nous espérons que tout le monde est aussi excité à propos de cette contribution que nous le sommes. Nous continuerons à maintenir et à soutenir Symphony pour nos clients jusqu’à ce que nous soyons en mesure d’offrir Apache OpenOffice », confirme Donald Harbison, responsable des standards ouverts et des logiciels open source chez IBM.

Crédit photo : © N-Media-Images – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz ITespresso.fr – Connaissez-vous le logiciel libre ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur