IBM recrute en masse… en Inde

Cloud

Big Blue devrait annoncer l’embauche de 14.000 personnes dans le sous-continent. Les salariés européens grincent des dents

Le climat social risque encore de se détériorer chez IBM. Alors que le géant américain a annoncé la suppression de 13.000 postes, la plupart en Europe (cf. nos récents articles), IBM aurait aujourd’hui la volonté de recruter 14.000 personnes en Inde cette année, selon un document interne publié sur le site d’un syndicat américain.

Pour les syndicats, le calcul est simple et la pilule a beaucoup de mal à passer. Les coupes franches en Europe serviront à financer les embauches en Inde, pays où les coûts du travail sont bien inférieurs. Selon le New York Times, les salaires des développeurs dans ce pays sont extrêmement bas: un programmeur expérimenté y gagne 15.000 dollars par an, contre 75.000 dollars aux États-Unis! D’ailleurs, IBM, comme d’autres, n’a jamais caché sa stratégie. Le groupe a plusieurs fois répété qu’il souhaitait “exporter” (ou “out-sourcer”) des postes qualifiés à l’étranger. Interrogé par l’AFP, un porte-parole d’IBM n’a pas voulu confirmer l’existence de ce document ni l’exactitude du chiffre de 14.000 emplois, mais a souligné l’importance pour le groupe de développer des activités en Inde, où le secteur ‘high-tech’ a le vent en poupe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur