IBM : une stratégie SaaS qui passe par AWS

IBM SaaS AWS

Des bases de données à la gestion d’API, IBM va porter une partie de son catalogue SaaS vers AWS. Avec OpenShift comme substrat.

API Connect, la suite Maximo, la plate-forme Content Services… Autant de produits à propos desquels IBM a communiqué ces derniers jours. Avec un dénominateur commun : leur disponibilité future en SaaS sur AWS.

Pour les deux premiers, ce sera le 28 juin 2022. Pour le troisième, on en est au stade de la « déclaration d’intention ». Db2 est aussi sur la liste. Comme Observability by Instana APM, Security ReaQta, Security Trusteer, Security Verify et Watson Orchestrate.

Dans les grandes lignes, la promesse est la suivante :

– Disponibilité sur la marketplace AWS

– Déploiement et gestion assurés par IBM, sur substrat OpenShift

– Intégration avec les services AWS ; en particulier les templates CloudFormation et Terraform

– Synergies commerciales et développement de solutions sectorielles

Cette option s’ajoute notamment aux Cloud Paks – déclinés, pour certains, en SaaS – et aux produits IBM actuellement disponibles en BYOL sur la marketplace AWS.

Photo d’illustration © Rawpixel.com – Adobe Stock

Lire aussi : Cloud : BT choisit AWS