IBM va distribuer Solaris sur ses BladeCenter

Régulations

Ça, pour une surprise? IBM va devenir le premier acteur majeur des serveurs blade (lames) à proposer Solaris x86, sur sa gamme de serveurs BladeCenter

Je suis heureux d’annoncer que nous avons signé notre premier contrat de vendeur tiers avec un supporter de Solaris.C’est IBM, et leur décision de supporter Solaris sur les BladeCenter les place définitivement à la tête des autres vendeurs de blades en proposant un OS véritablement neutre“. Voilà une information bien étonnante, et pourtant elle nous provient de Jonathan Schwartz, le patron de Sun Microsystems. IBM est bien le premier des serveurs ‘blade‘ à adopter Solaris, l’Unix de Sun, dans sa version Solaris X86 (si l’on oublie la courte et peu efficace expérience Soraris chez Compaq). C’est une surprise, à plus d’un titre. Tout d’abord, les deux sociétés ne cessent de s’affronter, à coup de petites phrases et de stratégies marketing agressives, visant en particulier pour IBM (et HP) à grignoter des parts de marché aux serveurs Unix de Sun. Ensuite, IBM dispose de ses environnements pour ses serveurs BladeCenter, qu’il s’agisse de Linux ou de Windows 2003. Il faut peut-être y voir une des raisons du choix d’IBM, car AIX – dont le coût est sans doute exagéré sur des configurations à base de technologies Intel, AMD ou Power ? est peu présent sur ces gammes x86. Sur un plan concurrentiel, le risque pris par IBM est limité, Sun a abandonné le marché des serveurs blade, après une expérience douloureuse qu’il préfère sans doute oublier. Et puis, Big Blue élargit son éco système en proposant désormais le plus important choix d’OS à ses clients. “Le résultat de cet accord, c’est qu’IBM va apporter de la valeur au BladeCenter, en optimisant Solaris sur les technologies hardware que propose IBM, augmenter le volume de la communauté Solaris, et prouver que le meilleur choix pour ses clients, en fait, c’est un vrai choix“. Et IBM de renchérir : “Nous souhaitons aussi la bienvenue aux clients de Solaris dans leur transition vers la plate-forme BladeCenter d’IBM, qui les aidera à simplifier et optimiser leur infrastructure IT“. Accord de dupes, l’un cherchant à augmenter son éco système et l’autre à séduire les clients du premier ? Peut importe, Solaris x86 sera proposé par IBM sur les BladeCenter Intel Xeon ou AMD Opteron. Pas de Power pour le moment. L’accord entre les deux frères ennemis n’est en revanche par le premier. Il vient compléter un précédent accord sur le portage et la vente du middleware WebSphere sur la plate-forme d’exploitation Solaris x86.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur