IBM veut s'offrir ILOG

Logiciels

Concentration à venir dans les marchés du SOA et du BPM

Décidément, les fusions acquisitions ne prennent pas de vacances cette année. Après Brocade et Foundry, Capgemini et Getronics ou encore Cisco et Pure networks, c’est au tour d’IBM de faire ses emplettes dans le logiciel. Big Blue a décidé de jeter son dévolu sur le français ILOG, spécialiste de la gestion des processus métier (BPM), et de l’optimisation et des Architectures Orientées Services (SOA). C’est le deuxième acteur français d’importance qui se fait racheter en quelques mois, après celui de Business Objects par l’allemand SAP.

IBM va offrir 10 euros par action ILOG (soit une prime d’environ 37% par rapport à la clôture du 25 juillet dernier), soit un prix maximum d’environ 215 millions d’euros. Le conseil d’administration du français a accepté la transaction.

Lorsqu’elle sera finalisée, cette acquisition constituera une belle opération pour IBM qui renforce nettement son offre BPM et SOA, notamment autour de WebSphere. “Enrichissant l’offre d’IBM, ILOG aidera ses clients à gérer le changement et la complexité en leur fournissant des outils opérationnels puissants et ergonomiques”, peut-on lire dans un communqiué.

Et d’ajouter : “Les technologies ILOG viendront apporter des fonctionnalités nouvelles à la plate-forme logicielle d’IBM et renforceront son offre de gestion de règles. Elles amélioreront les fonctionnalités de règles et d’optimisation des solutions Information Management, les technologies de visualisation pour les produits Lotus et Tivoli, et l’efficacité des solutions de planification et d’ordonnancement de la chaîne logistique”.

“Nous sommes très enthousiastes à l’idée de rejoindre un leader mondial comme IBM, partenaire de longue date avec lequel nous partageons de nombreuses valeurs. Ce rapprochement élargit nos perspectives commerciales et nous permet de déployer pleinement le potentiel de nos technologies, tout en protégeant les investissements actuels et futurs des clients d’ILOG”, explique Pierre Haren, président-directeur général d’ILOG.

Pour son exercice 2007-2008, ILOG a généré un chiffre d’affaires de 181 millions de dollars, ce qui représente une croissance de 12% par rapport à l’exercice précédent. Le résultat net de l’exercice s’élève à 0,5 million de dollars, comparés à 4,9 millions de dollars pour l’exercice clos au 30 juin 2007. Le bénéfice dilué par action de l’exercice 2007/2008 atteint 0,03 dollar, comparé à 0,26 dollar l’année précédente.

Créé en 1987, Ilog emploie 850 personnes dans le monde et compte plus de 2.500 clients entreprises.

De son côté, IBM est devenu en quelques années le leader incontesté des services IT. En mars dernier, PAC publiait son étude et un classement des sociétés de services informatiques. Et qui trônait donc au premier rang pour l’année 2007 ? IBM avec 35 milliards de chiffre d’affaires (soit plus d’un tiers des 98,7 milliards de dollars de CA global). Mais ce leadership est aujopurd’hui contesté par HP qui s’est emparé d’EDS pour 14 milliards de dollars…

A suivre, plus d’informations…

A lire également : notre dossier sur la Business Intelligence


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur