Infogrames en positif, mais déçoit un peu

Cloud

Les résultats d’Infogrames progressent, mais les analystes attendaient plus, surtout après les très bons chiffes du concurrent, Ubi Soft

C’est avec une certaine impatience que les investisseurs attendaient la publication des résultats d’Infogrames, après l’excellente surprise d’Ubi Soft, ce 30 juillet, qui a doublé son chiffre d’affaires sur le trimestre écoulé.

L’exercice 2002/2003 d’Infogrames est réduit à 9 mois, car la clôture de son exercice fiscal a été décalée de juin à mars. Cependant, que ce soit sur 9 mois ou sur 12 mois, les résultats du leader européen des jeux vidéo suivent la même tendance. Sur son premier trimestre fiscal 2003/204, d’avril à juin, Infogrames voit son chiffre d’affaires baisser de 6% à 222,4 millions d’euros. Le résultat net est positif, avec 16,1 millions d’euros, contre une perte de 11,6 millions un an plus tôt. Et le résultat d’exploitation grimpe à 31,4 millions d’euros, contre 5,5 millions. Sur les 12 derniers mois, de juillet 2002 à juin 2004, les analystes espéraient un chiffre d’affaires de 900 millions d’euros. On n’est un peu en deçà à 883,2 millions. Quant au bénéfice d’exploitation, attendu à 20 millions d’euros, il a atteint 18,9 millions. Infogrames crée d’autant plus de déception que le retour au bénéfice d’exploitation était attendu sur l’exercice réduit à 9 mois. Il n’en est rien: le groupe a enregistré sur la période une perte de 12,5 millions d’euros. Un résultat qui ne présage rien de bon pour l’importante échéance attendue en 2004.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur