Intel déçoit et fait chuter les semi-conducteurs

Cloud

Les résultats trimestriels d’Intel étaient attendus avec anxiété. Chiffre d’affaires et bénéfice par action sont inférieurs aux attentes des analystes

Premier fabricant mondial de semi-conducteurs, Intel a publié des résultats trimestriels décevants qui vont peser sur le secteur des IT, technologies de l’information.

Si le chiffre d’affaires du groupe a progressé de 6 %, passant d’une année sur l’autre de 9,6 à 10,2 milliards de dollars, celui-ci reste inférieur aux attentes du marché, dont le consensus s’est établi à 10,56 milliards, selon Reuters Estimates. Le bénéfice net a progressé de 19 %, passant de 2,1 à 2,5 milliards de dollars, ou 40 cents par action, contre 33 cents un an plus tôt. Mais là encore le résultat est inférieur aux attentes du marché, avec un BPA de 43 cents. La déception est d’autant plus grande qu’à la mi-décembre Intel laissait entendre qu’il bénéficierait d’un marché des ordinateurs portables en forte hausse. Mais comme il vient de le révéler, cette progression serait limitée par une pénurie de ‘chipset’, ces environnements de composants qui accueillent le processeur. La réaction du marché ne s’est pas fait attendre. Le titre Intel a plongé de plus de 7 % sur la Bourse électronique avant l’ouverture de Wall Street. A Paris, c’est tout le secteur des technologies de semi-conducteurs qui recule dès l’ouverture ce mercredi, STMicroelectronique -2,99 %, Thomson -2,70 % ou Alcatel -1,37 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur