Intel lâche la NAND : SK hynix repreneur pour 9 milliards de dollars

ComposantsPoste de travail
Intel SK Hynix NAND SSD

Pour 9 milliards de dollars, Intel entend vendre à SK hynix ses activités dans la flash NAND. Pour mieux se concentrer sur la mémoire Optane ?

Intel et la NAND, c’en sera fini en 2025. En tout cas aux termes de l’accord tout juste officialisé avec SK hynix. Ce dernier entend débourser 9 milliards de dollars pour s’offrir l’ensemble des activités du groupe américain dans le domaine.

Ces activités sont actuellement sous la coupe du Non-Volatile Solutions Group. C’est, depuis plusieurs trimestres, la division qui affiche la plus forte progression de chiffre d’affaires chez Intel*.

Les deux firmes comptent boucler la transaction d’ici à fin 2021. Dans un premier temps, SK hynix mettra la main sur le business d’Intel dans les SSD (personnel et brevets compris). Ainsi que sur son usine de Dalian (Chine). Le tout pour 7 milliards de dollars.

Il est convenu de débloquer le solde de 2 milliards à l’horizon 2025. SK hynix prendra alors possession de la propriété intellectuelle d’Intel en matière de conception et de fabrication de puces NAND. Et intégrera, en parallèle, les employés de l’usine de Dalian dans son effectif.

Intel compte exploiter les fruits de la transaction pour développer ses offres dans l’IA, la 5G et l’edge. Il garde le contrôle sur sa mémoire Optane, que gère la division Data Center Group. Lancée en 2015, elle viendrait, dit-on, d’atteindre l’équilibre financier.

* Sur le 1er trimestre de l’exercice fiscal 2020 d’Intel (quasiment aligné sur l’année calendaire), la division NSG a dégagé un revenu en hausse annuelle de 46 %, à 1,3 milliard de dollars. Sur le 2e trimestre, la progression a été plus nette : +76 %, à 1,7 milliard de dollars. Sur l’ensemble de la période, cela représente environ 8 % du C. A. global du groupe.

Photo d’illustration ©

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT