Intel Sandy Bridge : un processeur très prometteur

Cloud

Les processeurs Intel Sandy Bridge seront plus performants que leurs prédécesseurs, et ce, dans tous les domaines : calcul pur et rendu graphique. Une bonne nouvelle, confirmée par les premiers tests.

Prévus pour début 2011, les processeurs Sandy Bridge d’Intel devraient – en toute logique – proposer des performances en nette hausse. Ce constat est aujourd’hui appuyé par les premiers tests réalisés par notre confrère d’AnandTech, qui a mis la main sur une carte mère pourvue d’un Intel Core i5 2400.

Cette puce est pourvue de quatre cœurs cadencés à 3,1 GHz (3,4 GHz en mode turbo), sans gestion de l’Hyper-Threading. Gravée en 32 nm, elle comprend 6 Mo de mémoire cache de troisième niveau et consomme un maximum de 95 W. Bref, il s’agit ici de la future offre d’entrée de gamme Core i5, plus performante que les Core i3 2xxx (deux cœurs, quatre threads), mais moins que les Core i7 2xxx (quatre cœurs, huit threads et intégration d’une solution graphique plus rapide).

Première excellente nouvelle, le Core i5 2400 dépasse légèrement le Core i7 880, un processeur quadricœur cadencée à 3,06 GHz, pourvu de l’Hyper-Threading et de 8 Mo de mémoire cache de troisième niveau. La nouvelle architecture d’Intel semble donc tenir ses promesses. Le jeu d’instructions AVX, une fois exploité, devrait permettre d’améliorer encore les performances des Sandy Bridge.

Mais ce n’est pas tout. La partie graphique est, elle aussi, à la hauteur. Deux à trois fois plus rapide que les offres GMA actuelles, elle arrive à concurrencer certaines cartes graphiques dédiées d’entrée de gamme. Sans être des foudres de guerre, ces Intel HD n’ont – enfin – plus rien de risible. Reste à espérer que les pilotes seront à la hauteur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur