Télécoms : Intel fait son entrée dans les stations de base grâce à Mindspeed

Composants

Intel va mettre la main sur les actifs de Mindspeed relatifs au sans fil. La firme de Santa Clara affirme un peu plus sa volonté de jouer un rôle dans le secteur des télécommunications sans fil.

Intel a scellé un accord avec Mindspeed afin d’acquérir sa division dédiée aux infrastructures sans fil pour les télécommunications.

La société de Brian Krzanich pénètre ainsi encore un peu plus en profondeur dans le secteur des télécommunications sans fil. Ou plus exactement, Intel entend bien faire jouer un rôle croissant à ses puces x86 pour le traitement des énormes quantités de données dans les infrastructures des réseaux sans fil.

Le marché des télécommunications sans fil repose sur différentes architectures de processeurs : PowerPC d’un côté, ARM de l’autre, ce dernier tentant d’y jouer un rôle.

Le nombre de datacenters destinés à traiter le flot croissant (avec la 3G et la 4G) de données est en très forte augmentation. Les opérateurs mobiles cherchent en priorité des solutions flexibles à même de répondre à une montée en puissance. Intel collabore d’ores et déjà avec China Mobile pour le développement Radio Access Network (RAN) dans le Cloud basé sur ses technologies.

Une présence dans les stations de base

Mais, pour pénétrer ce marché en forte croissance, Intel se devait donc d’être également présent dans le domaine des puces pour stations de base. C’est la raison pour laquelle la société s’est tournée vers Mindspeed spécialisée dans la fabrication de telles puces. Précisément, Mindspeed conçoit des puces à haute performance qui reçoivent et transmettent des ondes aussi bien millimétriques que micro-ondes en passant par celles correspondant aux radio-fréquences.

Grâce à cette acquisition, Intel va acquérir une équipe spécialisée dans l’infrastructure sans fil avec une grande expérience dans les technologies de traitement du signal et des propriétés intellectuelles liées aux stations de base,” a écrit Rose Schooler, vice-président et directeur général de la division Communications and Storage Infrastructure Group au sein d’Intel, dans une contribution de blog.

La cession devrait être bouclée fin février 2014, mais les termes financiers n’ont pas encore été divulgués. Tout juste sait-on que cette transaction concerne les sites de Mindspeed situés à Bath (Royaume-Uni), à Shenzen et Pékin (Chine) ainsi qu’à Newport (Etats-Unis).


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur