Internet Explorer 7 est disponible dans les délais prévus

Logiciels

Très attendue, la nouvelle mouture d’Internet Explorer, le navigateur web
conçu par les ingénieurs de Microsoft est disponible au téléchargement depuis ce
jeudi matin 19 octobre

Redmond a respecté son calendrier puisque d’après sa roadmap l’application était prévue pour l’automne. Cette mouture 7 (de 15 Mo) est destinée aux systèmes d’exploitation suivants, XP (sp2) et Windows Server 2003 (sp1).

Comme à son habitude, Microsoft prévient que cette version n’est pour le moment téléchargeable qu’en langue anglaise. Mais 23 langues sont au programme et vont être disponibles de façon légèrement décalée.

Interrogé, Nicolas Miraille, le responsable IE7 de Microsoft France précise “cela devrait prendre une dizaine de jours”, les Français désireux d’utiliser le soft devront donc attendre la fin du mois d’octobre.

De nombreux internautes n’ont pas attendu la version finale d’IE. Rappelons que la bêta 3 est disponible depuis le mois de juin et la RC1 (Release Candidate 1) depuis le début du mois de septembre.

Pour procéder à une installation dans les règles, Microsoft conseille de désinstaller la bêta, pour les utilisateurs qui utilisent la RC1 une simple mise à jour suffit. Du moins, si la version de l’OS n’est pas une mouture pirate, mais bien WGA (Windows Genuine Advantage),

Concernant la distribution : Pour le grand public, le géant de l’édition propose la mise à jour automatique, mais l’utilisateur peut la refuser. Ce système n’est proposé qu’aux utilisateurs qui ont le statut d’administrateur local.

Pour ce qui est de l’entreprise, Nicolas Miraille précise qu’elles ont jusqu’au 1er novembre 2007 pour refuser l’installation, enfin Microsoft a mis en place un weblog avec différents outils à télécharger afin que les responsables réseau puissent adapter les portails et les applications au nouveau logiciel.

IE7 est très attendu dans la mesure ou la précédente version de l’application date de 2001. Et pendant ce temps, la concurrence comme Firefox a grignoté des parts de marché (entre 10 et 20%).

Au menu des nouveautés, l’on trouve une nouvelle interface, la possibilité de naviguer par onglets, la recherche simplifiée via une petite fenêtre en haut à droite, tout comme Firefox, les flux RSS et une sécurité renforcée avec notamment un système antiphishing qui signale à l’internaute des URL suspectes.

“IE7 surveille les processus et grâce à un code couleur signale le niveau de sécurité d’une page web. La responsabilité en cas de vol d’information reste individuelle” déclare Miraille.

La firme de Redmond promettait de grandes nouveautés pour son application, pourtant rien ne saute aux yeux dans cette nouvelle version du navigateur. Certes IE7 est mieux adapté aux dernières innovations du Web et s’intègre à l’expérience live.

Reste que les habitués remarqueront de curieuses similitudes avec un autre navigateur : Firefox. Toutefois, l’éditeur semble avoir pris en compte les commentaires des utilisateurs et des bêta-testeurs, un changement de comportement louable qui lui permet de mieux répondre à la demande.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur