IPhone 3G: Orange augmentera le débit jusqu’à 1,8 Mbits/s

Régulations

Les nombreuses protestations des utilisateurs ont fini par faire plier l’opérateur

L’engouement suscité par l’iPhone 3 G a fait long feu. Quelques semaines après la sortie du nouveau combiné d’Apple, de nombreux utilisateurs n’avaient pas tardé à faire entendre leur voix, notamment à cause de la faiblesse du débit. L’opérateur avait assuré ne disposer d’ “aucune information au sujet d’un éventuel bridage“.

Jean Orsoni, porte-parole d’Orange, apporte un complément d’information sur un phénomène, jusqu’à présent considéré comme un “non-sujet” (!) par l’opérateur. “Nous devons une certaine transparence à nos clients (…). Aujourd’hui, notre capacité de débit permet un usage confortable, à savoir une utilisation d’Internet, des emails et des vidéos. Sur un réseau 3G, un débit de 384 Kbit/s permet à des professionnels d’utiliser leur matériel, notamment leur clé 3G“.

L’iPhone 3G se trouve entre le téléphone et le PC. Nous avons donc décidé qu’à partir d’aujourd’hui(27/08/08), nous fournirons aux nouveaux acheteurs un débit de 1,8 Mbit/s. Pour les premiers acquéreurs du terminal, nous augmenterons progressivement leur débit durant le mois de septembre jusqu’à porter l’ensemble de nos clients propriétaires d’un iPhone 3G vers le nouveau débit”.

Ces derniers jours, les yeux s’étaient tournés vers l’opérateur. De nombreux détenteurs d’iPhone 3G ont accusé Orange de brider le débit du combiné. Le terminal capable en théorie de surfer en haut débit mobile (HSDPA, soit entre 1.8 Mbit/s et 14.4 Mbit/s), ne semblait naviguer qu’à une vitesse bien plus réduite. De nombreux utilisateurs avaient dénoncé cet état de fait.

La nouvelle posture d’Orange va dans le bon sens, c’est clair. Elle risque toutefois de laisser de nombreux utilisateurs sur leur faim. Notamment ceux qui souhaitent utiliser le dernier combiné d’Apple sans aucun bridage.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur