Iris Xe MAX : Intel investit modestement le marché des GPU autonomes

ComposantsPoste de travail
Intel Xe MAX

Top départ pour l’Iris Xe MAX, basé sur le GPU des puces Tiger Lake et censé y apporter un complément, en premier lieu sur les ultraportables.

Dans la famille « GPU autonome », il faut désormais compter sur Intel. Le groupe américain vient d’officialiser la disponibilité de son premier produit sur ce segment de marché : l’Iris Xe MAX.

On le trouvera sur des ultraportables, à commencer par trois modèles :

  • Acer Swift 3X (14 pouces ; 1,37 kg ; attendu pour ce mois-ci en Europe à partir de 849 €)
  • Asus VivoBook Flip 14 TP470 (première illustration ci-dessous ; 14 pouces ; 1,5 kg ; prévu d’ici à fin 2020 en Europe, à partir de 699 €)
  • Dell Inspiron 15 7000 2-en-1 (deuxième illustration ci-dessous ; 15 pouces ; 1,78 kg ; vendu en direct à partir de 959 €)

ASUS-TP470

Iris Xe MAX sur desktop en 2021

Intel vise les ordinateurs de bureau pour le 1er semestre 2021. Dans ses benchmarks, il joue essentiellement la comparaison avec la GeForce MX350 de NVIDIA. Le reflet d’un positionnement en entrée de gamme.
L’Iris Xe MAX se fonde effectivement sur la même microarchitecture (Xe-LP) que les GPU intégrés aux processeurs Tiger Lake-U lancés il y a quelques semaines : 96 EU, LPDDR4x-4266, bus 128 bits…

L’un et l’autre sont censés se compléter sous la bannière Deep Link. Cette dernière regroupe diverses technologies, dont Dynamic Power Share (extension d’Adaptix, introduit l’an dernier avec la génération Ice Lake) pour l’équilibrage du TDP.
Il n’est pas question, en revanche, de combiner les deux types de GPU pour en tirer davantage de puissance, sur le modèle AMD CrossFire ou NVIDIA SLI. Il faut plutôt voir l’Iris Xe MAX comme un « accélérateur » qui prendra en charge des tâches spécifiques (Intel évoque l’inférence IA), éventuellement distribuées (encodage).

Dell-Inspiron-15-7000-2-in-1

L’Iris Xe MAX dispose de 4 Go dédiés. Il est le premier GPU autonome à exploiter de la LPDDR, ce qui pourrait avoir un effet bénéfique sur sa consommation. Intel annonce une enveloppe thermique nominale de 25 W. Et fournit, entre autres indicateurs de performance, une valeur de 2,46 Tflops en FP32. Le GPU des puces Tiger Lake les plus performantes en est à 2,1 Tflops. Un différentiel lié essentiellement à une fréquence d’horloge plus élevée (1,65 GHz pour l’Iris Xe MAX, contre 1,35 GHz).

Photos d’illustration © Intel

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT