La bombe Atom d'Intel

Cloud

Le nouveau processeur Atom d’Intel est une véritable bombe (sans jeu de mots). Sa consommation pourra descendre largement en dessous du Watt. Un nouveau concurrent pour les processeurs ARM ?

Nous en parlions il y a quelques jours, Intel souhaite avancer la date de sortie de sa plate-forme Shelton’08 et des processeurs Diamondville et Silverthorne, afin de proposer une offre adaptée aux micro ordinateurs ultra-économiques et aux terminaux mobiles. Intel a confirmé aujourd’hui la sortie de ces processeurs, sous le nom final d’Atom. Ils se destinent en tout premier lieu au marché des MID (Mobile Internet Devices).

Gravés en 45 nm high-k, ces processeurs offrent un TDP (Thermal Design Power) se situant entre 0,6 W (à 500 MHz) et 2,5 W (à 1,8 GHz), suivant les modèles, contre 35 W en moyenne pour les Core 2 Duo destinés aux ordinateurs portables. Ils sont pourtant compatibles avec le jeu d’instructions des Core 2 Duo, y compris les commandes 64 bits et la virtualisation ! Le bénéfice en revient à une toute nouvelle micro-architecture.

Pour Sean Maloney, Executive Vice President et Chief Sales & Marketing Officer d’Intel : “Il s’agit du plus petit de nos processeurs et il se compose des transistors les plus miniaturisés qui existent. Très petite mais d’une puissance qui assure un excellent confort Internet sur les appareils auxquels elle est destinée, cette petite merveille représente un nouveau tournant majeur dans la conception des puces. Elle devrait ainsi être à l’origine d’un mouvement d’innovation dans tout le secteur informatique“.

Ainsi, la taille de la puce ne dépasse pas les 25 mm², pour un total de 47 millions de transistors. La fréquence de ce composant pourra atteindre les 1,8 GHz (512 Ko de mémoire cache). Enfin, s’il ne dispose que d’un seul cœur, le retour – confirmé – de la technologie Hyperthreading lui permet de traiter deux processus simultanément.

silverthorne.jpg