La Fedora 14 met l’accent sur le développement logiciel… et le cloud computing

Logiciels

La version alpha de la distribution Linux Fedora 14 est maintenant disponible. Elle propose une longue liste de nouveautés, qui se concentre essentiellement sur le monde de la programmation.

La distribution Linux communautaire Fedora 14 « Laughlin » est aujourd’hui accessible en mouture alpha pour les plates-formes x86 32 bits et 64 bits.

Elle s’architecture autour d’un noyau Linux 2.6.35 et des environnements de bureau GNOME 2.31.2 et KDE SC 4.5. Elle propose également un nouveau module de gestion des sessions et du démarrage du système, l’interface graphique de MeeGo 1.0 et le protocole de visualisation SPICE ( libéré fin 2009 par Red Hat ).

Ce ne sont toutefois pas les nouveautés les plus marquantes de cette version. En effet, la Fedora 14 propose un support amélioré des outils de programmation, une des cibles privilégiées de cette distribution Linux.

Elle intègre ainsi les environnements de développement Eclipse 3.6 « Helios » et NetBeans 6.9. Sont présents, les langages de programmation Perl 5.12, Rakudo Star (une implémentation de Perl 6), Python 2.7 et Erlang R14. Un compilateur pour le langage D et les librairies requises pour le développement d’applications GNUstep sont même de la partie. La Fedora 14 sera donc plus que jamais une plate-forme idéale pour les programmeurs.

Elle mettra également le turbo dans le monde du cloud computing, puisqu’une image compatible avec le service EC2 d’Amazon sera livrée. L’arrivée de la version définitive de cette distribution Linux est programmée pour le 2 novembre prochain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur