La fondation Linux chausse de nouvelles pointures

Logiciels

Ricoh et Parallels sont deux nouveaux membres importants de la fondation Linux, laquelle semble entrer dans une nouvelle phase de son développement.

La fondation Linux commence aujourd’hui à gagner en popularité. Ainsi, le nombre de ses membres croît rapidement depuis le début du mois de mars, avec même l’arrivée dans ses rangs de quelques grosses pointures.

Ricoh se rapproche ainsi de la fondation Linux, où il rejoint d’autres compagnies œuvrant dans le même secteur d’activité, comme HP et Konica Minolta. Avec cette adhésion, Ricoh souhaite participer de façon plus formelle aux activités de la communauté OpenPrinting, avec laquelle il collaborait depuis une large période.

Autre recrue de choix, Parallels rejoint lui aussi la fondation Linux. Curieusement, cela n’était pas encore le cas, alors même que l’éditeur est le neuvième plus gros contributeur privé du noyau Linux. Rappelons que Parallels soutient activement le projet OpenVZ, qui permet de disposer de conteneurs virtuels au sein de Linux. Un produit important pour la sphère open source.

L’éditeur Linpus Technologies, qui propose des distributions Linux allégées, le projet Cubrid, un système de gestion de bases de données open source, et le spécialiste des solutions d’automatisation et d’administration rPath sont également venus rejoindre la Linux Foundation.

À ce rythme, cette organisation devrait rapidement dépasser le cap des 50 membres, un joli score pour un groupement créé en 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur