La gestion des mots de passe coûte 125 millions d’heures aux entreprises françaises

Sécurité

Les internautes utilisent souvent des mots de passe faciles à deviner, et n’hésitent pas à employer le même sur plusieurs services différents. Un danger en terme de sécurité.

Symantec dévoile les résultats d’une étude menée en son nom par YouGov auprès des internautes français. Elle montre que la gestion de mots de passe devient réellement problématique.

Ainsi, les internautes doivent en moyenne saisir cinq mots de passe par jour, et ce, malgré la présence d’outils permettant de ne pas les ressaisir à chaque connexion. Pour ‘parer’ à cette contrainte, 45 % des internautes choisissent des mots de passe faciles à deviner : nom de leur animal de compagnie, de leur partenaire, date de naissance, etc. Des informations faciles à retrouver en furetant dans les profils des réseaux sociaux.

Pire, 52 % des internautes français utilisent le même mot de passe pour au moins la moitié de leurs comptes en ligne. Si un seul de ces services venait à être corrompu, tout un ensemble de sites web serait alors ouvert aux pirates. Au final, seuls 21 % des internautes font l’effort de créer des mots de passe forts, mélangeant au hasard chiffres et lettres.

Idéalement, il convient d’utiliser des mots de passe solides et de les renouveler régulièrement. Symantec admet toutefois qu’appliquer une telle politique en entreprise a un impact, estimé à 125 millions d’heures de productivité par an pour l’ensemble des sociétés françaises. Impact qui peut être réduit en adoptant des technologies évoluées d’authentification forte… dont la firme s’est fait – vous l’aurez deviné – une spécialité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur