La puce anti-fraude arrive en Espagne: contrat pour Axalto

Cloud

L’Espagne se met à l’EMV, le standard de cartes bancaires anti-fraude. Axalto est sur les rangs

Axalto, l’un des leaders de la carte à puce, va fournir des cartes haut de gamme, Advantis, à la banque espagnole Caixa Penedes. Point particulier : elles seront dotées d’une puce EMV (Europay, Mastercard, Visa). Au Japon, c’est à Gemplus que JCB avait fait appel, pour adopter cette technologie en 2003. Et, en Grande Bretagne, cette migration avait déjà démarré en 2002.

Ce standard, prévu au niveau international et déjà largement diffusé, permet de contrôler le dialogue entre les puces et les automates distributeurs, ainsi qu’avec les terminaux de paiement électroniques. En diffusant l’adoption du code confidentiel, il permet d’effectuer des retraits et des transactions à l’étranger dans les mêmes conditions de sécurité que dans son propre pays. En France, les banquiers estiment que l’adoption de cette norme a permis de diviser la fraude par dix.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur