La virtualisation des sites informatiques est écologique

Régulations

La course aux réductions de consommation électrique devient un réel argument
en faveur de la virtualisation

Constat des utilisateurs de SWsoft Virtuozzo, l’utilisation d’une solution de virtualisation de densité élevée permet de réduire de manière significative la consommation d’énergie des centres informatiques.

Multiplier les environnements virtuels sur un serveur physique unique est générateur d’économies.

La consommation d’électricité préoccupe de plus en plus les entreprises car le prix de l’énergie ne peut que croître dans les mois qui viennent – tout le monde en convient. Selon Gartner Research, les coûts en énergie pourraient rapidement représenter plus de 50% du budget informatique total d’un centre de données. Par exemple, un centre de données de plus de 4500 mètres carrés utilise environ 4 mégawatts de puissance, soit l’équivalent de 57 barils de pétrole par jour!

Ainsi, en faisant fonctionner des centres de données contenant des milliers de serveurs pour fournir aux sociétés des sites Internet, des applications hébergées et des logiciels SaaS (Software-as-a-Service), les hébergeurs consomment une grande quantité des ressources informatiques.

C’est pourquoi, au-delà des apports technologiques et de la réduction des coûts, la virtualisation des serveurs ne peut que satisfaire les entreprises. Et s’afficher comme respectueux de l’environnement devient un atout pour l’image de marque? tout en améliorant le bilan comptable !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur