L’aéroport de Heathrow lance son service Wi-Fi

Régulations

Géré par British Telecom, ce service d’accès à Internet sans fil est néanmoins assez coûteux

Partout en Europe, les expériences Wi-Fi voient le jour. En France, on peut tester cette technologie à la Gare du Nord et les opérateurs ont annoncé le lancement prochain d’offres d’accès Internet sans fil.

En Grande-Bretagne, l’aéroport londonien d’Heathrow a inauguré ce lundi 7 avril son réseau Wi-Fi. Cette norme (wireless fidelity), appelée aussi IEEE 802.11b, permet à partir d’un ordinateur portable de se connecter sans fil et à haute vitesse à Internet. Elle est mise en place dans des lieux publics (dits ‘hot spots’) comme les complexes hôteliers ou les palais des congrès, équipés d’appareils de transmission spéciaux. Concurrent de l’UMTS Le Wi-Fi se pose ainsi en concurrent de l’UMTS, téléphonie mobile de troisième génération. Si l’UMTS doit permettre de se connecter partout, il est néanmoins loin d’être prêt, à la différence du Wi-Fi. Selon les spécialistes, la Grande-Bretagne est le deuxième marché de ce type en Europe, derrière la Scandinavie. L’objectif est d’installer 2.000 points de connexions (‘hot-spots’) avant la fin de l’année. Malgré tout, l’offre Wi-Fi gérée par British Telecom est réservé à une clientèle aisée et professionnelle. L’opérateur facture en effet près de 9 euros pour une connexion d’une heure et 124,50 euros pour un abonnement mensuel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur