Landesk 2008 : automatisation, sécurité et intégration à Avocent

Logiciels

Pour les quinze ans de son offre desktop, l’éditeur vedette des solutions de poste de travail réaffirme son leadership et rassure sur la cohérence après son rachat par son compatriote américain Avocent

L’année 2008 sera sans aucun doute une année phare pour les solutions d’administration, dopées aussi par le développement de la virtualisation. Microsoft poursuivra le lancement de System Center, HP confirmera la consolidation de ses rachats (Mercury, Opsware, Neoware…) tout comme Symantec avec Altiris, et Computer Associates renforcera ses positions avec Unicenter 11.1. Enfin, 15 ans après le lancement de sa solution de gestion des postes de travail, Landesk, racheté l’an passé par Avocent, compte bien en profiter pleinement de la demande croissante de solution centralisée et intégrée.

Toujours focalisé, et toujours en vente indirecte

« Certes, le Gartner mentionne Computer Associates, Symantec, Microsoft et Landesk dans son “carré magique”. Néanmoins, nous sommes les seuls à rester focalisés sur l’administration, » souligne cependant Andrzej Baldin, directeur adjoint de Landesk pour la région EMEA. L’intérêt de la solution repose également sur le fait que le même produit peut être optimisé en fonction des besoins, mais aussi de la taille de l’entreprise. Une spécificité qui explique le succès de l’éditeur auprès des PME/PMI et des grands comptes. Un résultat facilité par la vente exclusivement indirecte par des intégrateurs de proximité. On pourrait penser que le rachat par le spécialiste du datacenter Avocent, proposant également une approche directe pourrait modifier les choses. Landesk infirme clairement cette supposition. En revanche, l’éditeur ouvrira en 2008 son propre centre de formation Landesk, à l’image de ce qui existe en Grande-Bretagne ou en Allemagne. « Cela ne remettra nullement en cause les partenariats et les certifications des centres de compétences Landesk habilités, » assure l’éditeur.

Une solution unifiée Landesk/Avocent, intégrant la sécurité

Combiné avec les solutions d’Avocent, les outils Landesk apporteront bientôt des réponses totalement intégrées du datacenter jusqu’au poste de travail, et toujours via un environnement d’administration centralisé. Autre évolution majeure, la convergence des fonctions de gestion de sécurité et des postes de travail. Déjà, Landesk propose par exemple une solution antivirale basée sur le moteur Kaspersky. « Nous avons intégré ces démarches depuis plusieurs années, » rappelle-t-on chez Landesk.

Enfin, l’évolution vers l’automatisation se confirme. « Après une gestion réactive du chaos informatique, nos solutions apportent un réel contrôle à travers une console centrale unifiée. La prochaine étape, déjà initiée, combine cette administration au Process Management afin d’automatiser les tâches et de réduire significativement les coûts, » explique Andrzej Baldin. Par exemple, si un utilisateur nécessite un afficheur PowerPoint sur son poste, il envoie une demande électronique. Et dès que la personne habilitée dans ce workflow valide la demande, le viewer est automatiquement télédistribué (l’entreprise peut aussi décider d’automatiser la télédistribution dès envoi de la demande). Cette gestion événementielle liée aux processus incarne effectivement les nouveaux types de logiciels d’administration.

« Les autres innovations concerneront la virtualisation que nous intégrons déjà fortement, une console unique centralisant toute l’administration et la sécurité, et surtout l’“active management” qui passe par l’automatisation des processus. Bien entendu, nous finaliserons totalement l’intégration Avocent/Landesk, et apporterons dès le premier semestre 2008 de nombreuses améliorations à forte valeur ajoutée au helpdesk et à la suite Management, » conclut Andrzej Baldin.


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur