L’armée US lance Trooptube, le YouTube des soldats

Sécurité

Baptisé Trooptube, le site est dédié aux vidéos postées par les “Boys” américains. Genre “In the Navy” des Village People ?

Plus d’un an après avoir mis aux arrêts le site communautaire YouTube pour ses soldats, le Pentagone a décidé de lancer son YouTube a lui. Trooptube.tv a été crée, à en croire sa page d’accueil pour “aider les familles de militaires à rester en contact avec leurs proches à travers des milliers de kilomètres“.

Sur le principe, pas de différence. Visionner est gratuit mais il convient de s’enregistrer pour uploader une vidéo. Le site a été mis sur pied par l’armée en collaboration avec une start-up de Seattle : Delve Networks.

La seule différence avec le YouTube que beaucoup connaissent pourrait donc être le contrôle que vont exercer les autorités américaines sur les contenus postés par les soldats. Peu de chances de voir des caméras cachées de soldats aux prises dans des combats, ou encore des images chocs, impossibles à obtenir. Pour preuve, à son ouverture, la pr emière vidéo du site est celle du général David Petraeus félicitant ses soldats pour leur travail formidable en Irak et en Afghanistan…

Plus précisément, les soldats ont le droit d’écrire, parler à qui ils veulent sous réserve qu’ils ne dévoilent aucune information qui puisse nuire à une mission. Beaucoup écrivent donc des “milblogs” sortes de journal en ligne qu’ils tiennent. Grande alors est la différence avec les “warblogs“, véritables correspondances de guerre, relatant les faits des soldats à chaud et donnant une perspective à un conflit. Ces derniers peuvent alors servir de sources d ‘informations aux premières loges, notamment pour les journalistes.

Après l’interdiction de YouTube, le Pentagone poursuit donc sa politique de contrôle de l’Information avec Trooptube. Une manière aussi de concurrencer MySpace et autres YouTube, les sites les plus visités par les soldats en mission.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur