Larry Ellison, Oracle, réalise ses stocks-options pour 544 M$

Logiciels

Oracle va bien ou allait mieux? Son sémillant président exerce ses droits sur un lot de stock-options

Les actions d’Oracle continueront-elles à monter? Lorsque les dirigeants réalisent leurs stocks-options, c’est à double tranchant… Soit il était grand temps de vendre, soit la situation est suffisamment saine pour, dans la culture américaine, afficher que le business va bien.

Toujours est-il que Larry Ellison s’affiche à nouveau parmi les dirigeants les plus riches du monde. Selon des informations livrées par la SEC Securities and Exchange Commission, le gendarme de la bourse de New York), reprises par le Wall Street Journal, il vient de réaliser un profit de 544 millions de dollars en exerçant ses droits de conversion sur 36 millions de parts, au terme de l’exercice fiscal 2008 (clos le 31 mai dernier). Ces options étaient à exercer avant 2009.

Ce serait trois fois plus que ce qu’il a réalisé sur l’année fiscale précédente, où il avait engrangé 182 millions de dollars pour 13,5 millions de stock-options. Dans l’intervalle, alors que les Etats-Unis subissent encore la crise de ‘subprimes’ et sont au bord de la récession, l’action Oracle a gagné 15%.

Toujours selon les mêmes sources, le big boss d’Oracle détenait (ou détiendrait encore ?) plus d’un milliard de parts… soit environ 10 milliards de dollars.

Il se classe parmi les premières fortunes dans le monde et était, en 2007, le deuxième CEO le mieux payé (avec 61,2 millions de dollars) après Terry Semel, ex CEO de Yahoo (salaire estimé à 71.7 M$).

Agé de 64 ans, Larry Ellison est à la tête d’Oracle depuis 31 ans et a toujours le soutien de son ‘board’.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur