LDCom et Liberty Media sur les rangs pour Noos

Cloud

La câblo-opérateur dira sa préférence cette semaine. L’opération sera valorisée à hauteur de 600 millions d’euros

Le câble français cherche des repreneurs et Noos pourrait être le premier à changer de main. Selon différentes sources, la filiale du groupe Suez serait sur le point de choisir entre le français 9Telecom (ex LDCom) et l’américain Liberty Media, le groupe de John Malone.

Suez s’est engagé ces derniers mois dans un plan de cession d’actifs, afin de se recentrer sur ses pôles énergie et environnement. Il donnera sa réponse cette semaine. Selon le Figaro et les Echos, les offres tourneraient autour de 600-650 millions d’euros, soit moins que le niveau d’endettement du câblo-opérateur. Qui remportera la mise? L’américain semble tenir la corde. Le groupe dispose en effet d’un réseau câblé et est présent en France via le réseau UPC (500.000 abonnés). D’un autre côté, LDCom est une entreprise française, saine et très présente sur le marché des télécoms. Le coup d’envoi de la recomposition du câble français permettra à ce secteur en difficultés de se concentrer autour d’un ou deux acteurs afin de permettre sa survie face à une concurrence de plus en plus agressive: satellite, TNT mais aussi TV via ADSL.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur