Le hacker d’AltaVista est un employé français de Microsoft

Sécurité

Hasard, coïncidence, l’homme arrêté pour avoir volé des technologies d’AltaVista est un employé de Microsoft qui travaillerait au développement du futur moteur de recherche MSN Search

L’affaire pourrait bien être délicate pour Microsoft. Laurent Chavet, poursuivi par le FBI pour avoir dérobé le code source de technologies propriétaires d’AltaVista, était lors de son arrestation employé chez le premier éditeur mondial.

Les autorités fédérales américaines ont annoncé l’arrestation de Laurent Chavet sans faire référence à son employeur actuel. Mais c’était sans compter sur l’entourage du voleur, qui n’a pas manqué de diffuser cette information, une info d’ailleurs confirmé par la firme. Au moment du vol, Laurent Charvet ne travaillait pas encore pour Microsoft. Mais déjà, les rumeurs fusent: s’agissait-il d’un acte prémédité ou, pire, avait-il été commandité par la firme qui travaille actuellement à son propre moteur de recherche… Hasard ou coïncidence? Mais selon le FBI, Microsoft n’est aucunement concerné par cette affaire et ce n’est qu’à titre personnel que Laurent Chavet est mis en cause. Présenté comme un expert “dans tous les aspects des technologies de recherche“, le voleur aurait travaillé chez AltaVista, puis chez IBM au centre de recherche d’Almaden, avant de rejoindre voici deux ans la division de Microsoft qui développe MSN Search. Un hacker expert et curieux ! Un mois avant de quitter AltaVista, le voleur aurait occasionné un incident en tentant de ‘hacker’ une première fois la technologie du moteur de recherche. Après avoir quitté AltaVista, le voleur aurait accédé illégalement au système informatique de la compagnie californienne en mars puis en juin 2002, en usurpant l’identité d’un de ses anciens collègues. La seconde fois, il aurait dérobé des sources propriétaires sur la technologie du moteur “pour accomplir les fonctions servant à parcourir le World Wide Web“, et occasionné pour environ 5.000 dollars de dommages selon la direction d’AltaVista. Il a affirmé au FBI qu’il s’était connecté aux systèmes d’AltaVista après avoir quitté la société parce qu’il “était curieux de voir l’évolution du code source après son départ” ! Ce n’est que plus tard, après un passage chez IBM, qu’il sera recruté par Microsoft. Agé de 29 ans, Laurent Chavet est de nationalité française. Il aurait d’ailleurs lors de son arrestation demandé à ce qu’on lui rende son passeport français.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur