Le portail Europeana s'écroule, victime de l’affluence

Cloud

Lancement réussi pour le site qui, à cause d’une affluence massive, reste inaccessible…

Rarement une bibliothèque, fut-elle numérique, pourra se vanter d’avoir connu autant de succès qu’ Europeana, le portail de contenus européen. L’adresse, littéralement prise d’assaut par une noria d’internautes, demeure inaccessible depuis son lancement.

Selon l’AFP, Viviane Reding, commissaire européen chargée de la société de l’information et des médias, aurait indiqué que le site avait enregistré “10 millions de clics par heure“, une affluence massive qui a entraîné la fermeture du site. En milieu d’après-midi, le site n’était toujours pas disponible.

Le problème technique proviendrait des serveurs. Les trois serveurs prévus pour le fonctionnement du site n’ont, semble-t-il, pas été capables de supporter la montée en charge. Trois autres serveurs supplémentaires devraient être ajoutés.

Rappelons qu’Europeana offre aux utilisateurs un accès à plus de 2 millions d’objets culturels numérisés. Photographies, films ou encore tableaux constituent le fond de documents numériques consultables. Viviane Reding souhaite “dépasser 10 millions d’objets culturels d’ici 2010“. Le site est proposé en 21 langues.

Pour le moment, plus de la moitié du fond disponible sur le site provient des archives mises à disposition par la France.

De l’autre côté de l’Atlantique, le géant des moteurs de recherche mène une entreprise tout aussi colossale. Depuis 2004, le géant de Mountain View a numérisé 7 millions d’ouvrages. Suite à un accord avec l’université du Michigan, a obtenu le droit de numériser 7,5 millions de livres.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur