Le projet openSUSE ne sera pas abandonné

Logiciels

Les temps sont durs, même dans le monde des logiciels libres

Dans une lettre ouverte , Pascal Bleser et Bryen Yunashko, membres du directoire du projet openSUSE se veulent rassurants : malgré la vague de licenciements programmée chez Novell, le système d’exploitation Linux openSUSE ne sera pas mis de côté.

Les auteurs de ce courrier électronique rappellent ainsi que “l’openSUSE est un projet communautaire, conduit par Novell et la communautéopen source. Au sein de ce projet, nous ne faisons aucune distinction entre les employés de Novell et les autres participants. À ce titre, les personnes qui ont été licenciées demeurent toujours des membres importants de ce projet, et nous nous réjouissons de la possibilité de continuer à travailler avec elles comme avec les autres membres, pour le bien de notre communauté, de notre distribution Linux et du logiciel libre en général.”

En d’autres termes, chômage ou pas, un programmeur reste un programmeur : vu sous cet angle, le projet openSUSE ne risque donc pas de manquer de bras (sic.). Les deux auteurs soulignent également que Novell reste toujours aussi engagé dans la poursuite de ce projet, ce qui demeure d’autant plus logique que l’activité Linux a crû de façon importante au sein de la compagnie.

Si ce courrier peut prêter à sourire (jaune), vu de France, il reflète toutefois une réalité : pratiquement tous les Américains connaissent un membre de leur famille qui a perdu son travail au cours de neuf derniers mois. C’est dans ce contexte que Novell a prévu de se séparer de près de 100 employés. La descente aux enfers semble ralentir mais la croissance n’est pas encore à l’ordre du jour.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur