Le site Web de la RIAA victime de MyDoom

Sécurité

La RIAA, victime d’une variante de MyDoom, a vu son site rendu inaccessible depuis plusieurs jours

Le site est temporairement inaccessible, et nous travaillons à le remettre en ligne“. C’est le discours officiel de Jonathan Lamy, le porte parole de la RIAA (Recording Industry Association of America). L’organisation, qui représente les intérêts de l’industrie américaine du disque, est victime de sa politique agressive. Plus de 500 nouveaux internautes viennent d’ailleurs d’être présentés par l’organisation devant la justice américaine pour avoir proposé de la musique en ligne en peer to peer. Dont une partie d’étudiants de grandes universités. Rien d’étonnant donc à voir le site Web de la RIAA devenir une cible privilégiée des hackers et auteurs de virus, comme l’atteste la version F du virus MyDoom. Et le plantage du site pour déni de service ! Le plus surprenant, en revanche, c’est que depuis février où MyDoom-F a fait son apparition, les éditeurs d’antivirus comme McAfee avaient clairement repéré que le site de la RIAA était l’une des cibles du virus, et que ce dernier serait activé entre le 17 et le 22 mars. Malgré cet avertissement, la RIAA s’est montrée moins efficace pour se protéger des attaques virales que pour menacer les internautes et poursuivre les contrevenants, sans distinction?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur