Les LED en 3D d’Aledia attire l’attention d’Intel Capital

ComposantsMobilitéPortablesSmartphonesTablettes

Grâce à une levée de fonds de 30 millions d’euros, la société française Aledia peut accélérer les développements de sa technologie LED en 3D pour écrans mobiles.

Entreprise grenobloise spécialisée dans la fabrication de diodes électroluminescentes en 3D (light-emitting diode ou LED), Aledia vient de boucler son troisième tour de table de 30 millions d’euros.

Au-delà des investisseurs existants (Braemar Energy Ventures, Demeter Partners, Supernova Invest, Sofinnova Partners, le fonds Écotechnologies de Bpifrance et Ikea), le fonds corporate Intel Capital a participé à ce tour de table.

Aledia avait déjà bouclé deux autres levées de fonds entre 2012 et 2015 pour un montant global de 38,4 millions d’euros.

Avec cet apport d’argent frais, la société compte investir dans des “équipements stratégiques”, et accélérer le développement de sa technologie et de son écosystème. Intel fait partie du bouquet “d’acteurs industriels majeurs” qui compte.

“De nombreuses opportunités s’offrent à Aledia et à sa solution disruptive d’affichage LED 3D à base de micro-fils”, évoque Giorgio Anania, Président et co-fondateur d’Aledia de la société créée en 2011.

Luminosité et efficacité énergétique mobiles

Créée à Grenoble, Aledia est également présente aux États-Unis, à Taiwan et en Malaisie. La société technologique emploie actuellement 70 personnes, dont une cinquantaine en France.

Sa technologie de LED en 3D – incubée à l’origine par le CEA Leti – est conçue pour les systèmes d’affichage mobile : smartphones, PC portables, tablettes, mais aussi montres connectées et applications de réalité virtuelle, augmentée et mixte…

Ces LED sont fabriquées sur des substrats en silicium de 200 mm, extensible à 300 mm.

Ainsi développée, la technologie d’Aledia est censée optimiser « la luminosité et l’efficacité énergétique des systèmes d’affichage, à un prix moins élevé que les micro-LED conventionnelles planaires (2D) », explique l’entreprise dans un communiqué.

« Aujourd’hui, a ajouté Giorgio Anania, plus de 3 milliards de personnes se connectent à Internet depuis des terminaux mobiles et, dans les années à venir, il est fort probable que la majorité de ces équipements intégrera la technologie LED ».

Et Aledia veut sa part du gâteau.

Lire également :

Apple pourrait ouvrir sa propre usine de production d’écrans OLED

La Californie légifère contre les ordinateurs et les écrans énergivores

crédit photo © Aledia


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur