Les cessions pénalisent Atos Origin

Cloud

La SSII voit ses ventes trimestrielles reculer mais confirme ses objectifs pour l’année

C’est entre déception et sérénité que les analystes ont accueilli les résultats du premier trimestre d’Atos Origin. Déception, car le chiffre d’affaires se replie et est inférieur aux attentes. Sérénité, car le groupe a une nouvelle fois confirmé ses objectifs annuels grâce à un carnet de commandes bien rempli.

Le groupe français fait état jeudi d’une baisse de 1,0% de son chiffre d’affaires au premier trimestre 2006, à 1,342 milliard d’euros, contre 1,356 milliard il y a un an. Dans un communiqué, Atos Origin a précisé que la vente de ses opérations en Scandinavie et au Moyen-Orient, intervenues respectivement en juin 2005 et en février 2006, avait amputé son chiffre d’affaires de 62 millions d’euros. Sur le premier trimestre, seul le pôle intégration de systèmes a connu une progression de son chiffre d’affaires, à 569 millions d’euros (+1,8%, +6,0% en organique), les pôles conseil et infogérance reculant respectivement de 3,2% (-1,2% en organique) et de 3,0% (+0,7%) à 103 et 669 millions d’euros. D’un point de vue géographique, la France affiche la meilleure performance, avec une hausse de 14,3% à 405 millions d’euros, suivi des Amériques (+9,1% à 47 millions) et de l’Allemagne-Europe centrale (+5,8% à 143 millions). La SSII a confirmé son objectif d’une croissance organique de 5% de ses ventes sur l’ensemble de l’exercice. Atos se fonde sur un carnet de commandes bien rempli : 7,5 milliards d’euros au 31 mars (+21% par rapport à fin mars 2005), ce qui représente 1,4 fois son chiffre d’affaires annuel. Il a également indiqué que son “pipeline”, soit le volume de contrats potentiels, était de 2,7 milliards d’euros, un chiffre en hausse de 21% sur un an et de 5% depuis le début de l’année. “Compte tenu de la force de notre carnet de commandes et de notre pipeline, nous restons confiants quant à l’atteinte de notre objectif de croissance organique sur l’exercice 2006 de +5%, avec une amélioration progressive de notre performance à chaque trimestre”, a souligné Bernard Bourigeaud, p-dg du communiqué, cité dans le communiqué.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur