Les enfants victimes du spam… eux aussi!

Sécurité

Selon Symantec, quatre enfants sur cinq recevraient des e-mails douteux, méthodes pour devenir riche, offres de crédit, et matériel pornographique

Le spécialiste des antivirus et de la sécurité internet, Symantec, vient de publier une étude portant sur 1.000 enfants internautes, de 7 à 18 ans, et réalisée par Appled Research. La majorité d’entre eux ont déclaré s’être sentis mal à l’aise, voire offensés, en recevant des e-mails dont le contenu n’est pas censé leur parvenir.

Sur cinq enfants, quatre reçoivent des e-mails douteux, et un les ouvre et les lit. Plus de la moitié des enfants interviewés consultent leurs e-mails sans le moindre accompagnement parental. – 80% des enfants ont reçu des messages portant sur des concours – 62% ont reçu des offres pour des services de rencontres – 47% ont reçu des emails avec des liens pointant vers des sites pornographiques Eduquer les parents avant d’éduquer les enfants Pour Steve Cullen, vice président de Symantec pour les produits grand public, c’est la faute aux parents qui n’achètent pas de quoi se protéger – par exemple chez Symantec, on aura compris… Mais il est vrai que les parents ont un devoir de sensibilisaton auprès des enfants sur la bonne utilisation d’Internet et sur les risques et dangers que le média cache. Les navigateurs des fournisseurs d’accès, tout comme les systèmes de protection virale, disposent de systèmes de contrôle destinés à limiter certains accès, et jusqu’à bloquer les e-mails qui s’apparentent à du spam. Un important travail de sensibilisation reste donc à faire, pour un outil, Internet, qui occupe de plus en plus une place centrale parmi les médias installés dans les foyers.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur