Les PC portables concurrencés par l’iPad d’Apple?

CloudTablettes

Si un iPad ne remplace pas un notebook, la tablette d’Apple n’en constitue pas moins un sérieux concurrent des PC portables dans le choix des achats.

Dans quelle mesure la tablette iPad «cannibalise» les ventes de PC portables et de netbooks ? A la suite de propos qui auraient été déformés dans la presse, Brian Dunn, P-dg de la chaîne américaine de magasins Best Buy (produits électroniques), a précisé sa pensée.

Dans un article initialement diffusé dans le Wall Street Journal, le patron de l’enseigne aurait affirmé que la baisse de 50 % des ventes de notebooks est imputable à l’alternative iPad. Brian Dunn corrige un peu le tir. « Selon des estimations internes, l’iPad peut cannibaliser les ventes de PC portables, le segment des netbooks en particulier, jusqu’à 50 %. »

En fait, il serait difficile d’avoir une vision claire sur l’évolution des comportements d’achats en informatique. Brian Dunn perçoit une « évolution du modèle » avec la vente de tablettes constituant une véritable opportunité.

Dans la dernière présentation de ses résultats financiers, le patron de Best Buy déclarait que les ordinateurs allaient rester un cadeau de Noël populaire en raison des avantages qu’ils procurent aux consommateurs. Néanmoins, il est difficile de nier que l’iPad va se retrouver en concurrence frontale dans les magasins Best Buy.

Selon une étude Barclays Capital de juillet, Apple pourrait écouler 20 millions d’iPad en 2011. Un marché qui affectera les ventes de PC portables à bas prix et des netbooks. A l’horizon 2014, IDC considère qu’un volume de 46 millions de tablettes tactiles sera écoulé dans le monde.

Sachant que des concurrents de l’Apple comme Samsung (Galaxy Tab), Toshiba (Folio 100) Cisco (Cius) et Avaya (Flare) arrivent sur le marché avec leurs tablettes. Les deux premiers sont positionnés sur le grand public et les deux derniers modèles s’adressent au segment BtoB. Mais à ce jour, l’iPad Apple dispose d’une place prédominante (74,1 % du marché en 2010 selon iSuppli).

L’an prochain, sa domination ne sera pas remise en cause (70,4  %). Apple conservera deux tiers du marché sur 2012. Une résistance étonnante au regard de la concurrence qui s’organise. Mais iSuppli considère que les tablettes alternatives sous les OS Android, Windows 7 ou WebOS, ne constituent pas un danger réel pour l’iPad.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur