Les produits électroniques écolos commencent à intéresser les consommateurs

Régulations

Une étude réalisée par Forrester Research met en exergue une tendance plutôt encourageante pour les “évangélistes de l’écologie”

Menée auprès de 5.000 consommateurs américains, l’étude montre qu’un peu plus de 12% des personnes sondées sont prêts à payer un peu plus cher pour s’offrir du matériel électronique vert. C’est à dire, que soit ces produits consomment moins d’énergie, soit que le fabricant a adopté une politique environnementale responsable.41% des sondés se disent des consommateurs “verts”, dans le vocable de Forrester Research, ces consommateurs sont ceux qui sont prêts à acheter des produits plus écologiques.

Le reste des personnes interrogées soit 59% appartiennent à la catégorie marron ou “brown” dans le texte original. Pour faire simple, cette catégorie désigne les particuliers qui ne s’intéressent pas aux produits écologiques ou ne partagent pas les opinions des lobbys écologiques.

Point intéressant, le rapport a identifié que les consommateurs d’Apple étaient les plus conscients du problème. Ce qui est curieux, car la marque à la pomme a déjà été épinglée plusieurs fois par l’association de défense de l’environnement :Greenpeace. Juste derrière l’on trouve Compaq.

Apple, Toshiba, et Dell, ont tous introduit de nouvelles mesures pour lutter plus efficacement contre le réchauffement climatique. Mais les règles actuelles, par exemple celles qui concernent le recyclage des vieux équipements sont encore limitées, indique Forrester.

Par contre, la tendance va s’accélérer estime le cabinet, car si la demande est forte et les fabricants vont vouloir surfer sur cette mode et des produits verts vont se multiplier. Reste à savoir si les consommateurs vont s’y retrouver et si les produits que vont proposer les fabricants seront effectivement plus écologiques…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur