Les vacances forcées du BlackBerry aux Émirats arabes Unis

Logiciels

Le BlackBerry n’est plus le bienvenu aux Émirats arabes unis. Dès le mois d’août, ses services de messagerie seraient suspendus en Arabie Saoudite.

La messagerie du BlackBerry blacklistée aux Émirats arabes uni s en octobre et en Arabie Saoudite dès le mois d’août. Les compagnies de télécommunications auraient été prévenues par les autorités saoudiennes dès le 2 août, rapporte l’AFP. Fichés comme non conformes aux législations en vigueur dans le pays, les services de messagerie du BlackBerry, fabriqué par Research In Motion (RIM), poseraient également des problèmes de sécurité.

Et quelle sécurité! Les fonctions messagerie, e-mail et Internet des téléphones Blackberry sont en effet bloquées pour des raisons de «sécurité nationale ». La mise à jour de la boite de réception du smartphone se fait en effet via des messages cryptés transitant par l’étranger. Un plus pour les utilisateurs, un gros point noir pour les autorités dont les éventuels contrôles ne sont pas facilités.

L’AFP, qui cite l’Autorité de contrôle des télécommunications (TRA), indique que des tentatives ont été réalisées pour que les services du BlackBerry soient compatibles avec les normes du pays. Sans succès.

« Faute de solution disponible et dans l’intérêt du public […] les services Blackberry Messenger, Blackberry e-mail et Blackberry Web-browsing seront suspendus jusqu’à ce qu’une solution acceptable puisse être mise au point et appliquée »,a déclaré Mohamed al-Ghanim, le directeur général de la TRA des émirats arabes unis, rapporte lenouvelobs.comà partir d’un communiqué.Le texte fait état de« problèmes judiciaires, sociaux et de sécurité nationale pour les émirats arabes unis.»

La TRA précise également que la suspension restera valable «tant qu’une solution conforme aux législations sur les télécommunications en vigueur dans le pays n’est pas trouvée ».

Si les compagnies de télécommunication en Arabie Saoudite ont été informées de cette suspension, aucune annonce officielle n’a encore été faite par les autorités.

Reste plusieurs points d‘interrogation, concernant les touristes notamment. Leurs BlackBerry de passage dans ces pays seront-ils affectés par les décisions prises par les autorités d’Arabie Saoudite?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur