LinkedIn, performant au premier trimestre, reste prudent sur ses perspectives 2013

Régulations

LinkedIn a vu son chiffre d’affaires bondir de 72% au premier trimestre. Toutefois, faute de perspectives élevées, le réseau professionnel peine à satisfaire les attentes des marchés.

LinkedIn peine à satisfaire les attentes de Wall Street, malgré des résultats trimestriels en forte croissance. La semaine passée, le réseau social professionnel a publié un chiffre d’affaires de 324,7 millions de dollars pour le premier trimestre de son exercice fiscal clos le 31 mars 2013, soit un bond de 72% sur un an.

Une croissance solide pour LinkedIn

« Le premier trimestre a été très bon pour LinkedIn, avec un engagement de ses membres et des résultats financiers atteignant des niveaux record », a déclaré par voie de communiqué Jeff Weiner, PDG de LinkedIn.

Les revenus générés par les solutions « talents », qui représentent plus de la moitié du CA de la plateforme de mise en relation, ont progressé de 80% à 184,3 millions de dollars. Les solutions marketing ont gagné 56% à 74,8 millions de dollars et les abonnements premium 73% à 65,6 millions de dollars.

Quant au bénéfice net de la firme américaine, il a atteint 22,6 millions de dollars au premier trimestre, soit 20 cents par action, contre 4,9 millions de dollars ou 4 cents par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 45 cents, un montant bien supérieur aux 31 cents attendus par les analystes.

De trop prudentes perspectives ?

Parallèlement à l’annonce de ses résultats trimestriels le 2 mai, LinkedIn a présenté ses prévisions pour l’ensemble de l’exercice 2013. Le réseau table sur un chiffre d’affaires annuel compris entre 1,43 et 1,46 milliard de dollars, alors que les marchés espèrent 1,5 milliard de dollars. Sur le trimestre en cours, LinkedIn prévoit de réaliser entre 342 et 347 millions de dollars de CA, un montant inférieur au consensus de 360 millions de dollars.

Insatiables, les marchés attendent davantage. L’action LinkedIn, qui a bondi de près de 74% depuis un an, a perdu 12,93% à 175,59 dollars vendredi 3 mai à la Bourse de New York.

LinkedIn déclare compter 225 millions de membres à travers le monde, dont plus de 5 millions en France.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur