Linux fait une percée au Mexique

Logiciels

Mandriva a signé un accord avec Datacomms-Genesys afin de diffuser dans le
pays les solutions de l’éditeur

Le Mexique ouvre encore un peu plus ses bras à Linux et à l’open-source. A ce jour, plus de 16.000 PME dans le pays, et de grands groupes, tels le premier fournisseur d’électricité, utiliseraient des solutions open-source.

Cet engouement pourrait s’amplifier grâce à un accord passé entre Mandriva, célèbre éditeur de solutions Linux, et Datacomms-Genesys, un acteur local. Il donne naissance à une

filiale (Mandriva Mexico), afin de diffuser sur le marché mexicain les solutions Mandriva Linux.

Outre la vente de solutions auprès des fabricants et des distributeurs, cette filiale aura pour objectif de développer un réseau national de support et d’organiser des formations pour les professionnels et les utilisateurs particuliers.

Selon de récentes études, environ 34% des serveurs au Mexique fonctionneront sous Linux d’ici à 2009, et on prévoit une croissance annuelle de plus de 10% pour les années à venir.

Rappelons que Mandriva est déjà présent au Brésil et en Argentine par le biais d’un accord signé avec HP. Le constructeur y distribue des PC prééquipés de Mandriva Linux 2006.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur